Facilitateurs du PLS 2019

 
 
facilitaor 2019 1.jpg

SOW DJIBY

Consultant international en développement, Africa Consultants International (ACI)

Djiby Sow est un consultant en développement. Il capitalise vingt-cinq (25) ans d’expérience et d’expertise, en Afrique de l’Ouest et du Centre, dans l’éducation, la formation et le plaidoyer en Santé publique, Santé de la reproduction, Planification Familiale, VIH, Une Seule Santé, Equité de Genre, Justice Sociale et Droits humains. Très sociable, il a un sens élevé de l’écoute et une forte capacité de travail sous pression, dans un contexte multiculturel, au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

 
Nouhou, Abdoul Moumouni.png

NOUHOU ABDOUL MOUMOUNI

Directeur, Initiative OASIS Niger

Abdoul M. NOUHOU est Démographe et Ingénieur des travaux statistiques. Après un séjour de travail à l'Institut National de la Statistique (Niger), il a rejoint le Programme Alimentaire Mondial où il a contribué, entre 2009 et 2013, au suivi/évaluation des programmes (Santé/nutrition, Développement rural, Alimentation scolaire, Cash and vouchers). Riche de cette expérience, M. Nouhou s’est engagé dans des travaux de recherche sur le projet de famille et l’autonomisation des individus au Niger. Il a soutenu sa thèse de doctorat ès science de la société, mention démographie, en Septembre 2016 à l’Université de Genève. Ses convictions personnelles, notamment la nécessité de libérer le potentiel de la femme pour accélérer le développement économique et social au Sahel, l’ont conduit à rejoindre l’Initiative OASIS comme Directeur des programmes au Niger. 

 
ISSAKA.png

ISSAKA Aminatou AssoumanE

Coordinatrice du PLS, Initiative OASIS Niger

Titulaire d’un Master II en Développement, spécialité Gestion des Industries Culturelles à l’Université Senghor d’Alexandrie en Egypte et d’une Licence en Communication des Entreprises, Aminatou a travaillé en tant que Chargée de mission au Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch avant de rejoindre l’Initiative Oasis pour occuper le poste de Coordinatrice du Programme de Leadership au Sahel. Elle est également la promotrice du Festival Paroles de Femmes, qui est une tribune d’expression féminine qui valorise et promeut les talents des femmes artistes. Elle à travailler avec plusieurs ONG/ associations sur des thématiques telles que la scolarisation de la jeune fille, la santé de la reproduction et la place de la femme dans la société.

 
BAPTISTE JEAN PIERRE.png

BAPTISTE JEAN PIERRE

Représentant OMS au Benin 

Représentant OMS au Benin depuis 2 ans, après avoir passé près de 7 ans en Mauritanie dans la même position. Médecin spécialiste en pneumologie avec une forte expérience de 22 ans de terrain au Tchad comme chef de service de pneumologie mais aussi en santé publique comme directeur du programme tuberculose et à l’enseignement supérieur (comme d’abord enseignant, Coordinateur des études, chef de département clinique avant d’être élu par mes pairs comme Doyen de la faculté des Sciences de la Santé de Ndjamena).  Passionné par le renforcement des systèmes de santé des pays africains, le financement national de la santé et la coopération Sud-Sud. 

 
BARRY TRAORE.png

BARRY TRAORE W. Delphine

Consultante indépendante

Titulaire d’une maîtrise en Administration économique et sociale de l’Université d’AIX-MMARSEILLE II (France) et d’un DESS en Population et Développement du CIDEP à l’Université Catholique de Louvain La Neuve (Belgique). 

Avec plus 10 ans d’expérience BARRY/TRAORE W. Delphine a travaillé dans les projets de population et santé financés par l’UNFPA au Burkina Faso. Elle a exercé plusieurs fonctions officielles dont les postes de Conseiller technique de ministre, Secrétaire générale du ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale et secrétaire permanent du Conseil National de Population (SP:CONAPO). Actuellement commissaire à la Commission électorale nationale indépendante. Et consultante indépendante dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive.

 
BINTOU DIALLO.png

DIALLO Bintou

Directrice, Africa Tomorrow

Sociologue spécialisée en Développement et changement socio-économique et administratrice des affaires option Banque-Finance, Bintou Diallo est consultante associée à TallMedia et depuis peu Directrice de Afrika Tomorrow, une organisation RSE d’un consortium d’entreprises privées et de philanthropes basées au Burkina Faso, au Mali et au Canada. Facilitatrice internationale, coach et formatrice en Leadership et développement personnel, elle a à son actif professionnel les organisations comme la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale, l’UICN, le CILSS, le CODESRIA, les Nations Unies et bien d’autres institutions nationales et internationales.

 
DJIME ADOUM.png

DJIME ADOUM

Secrétaire Exécutif, CILSS

Djimé Adoum is du Comité exécutif Secrétaire Permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS). Il en plus de 25 Années d’expérience professionnelles Dans le Développement international. Il est les dans spécialisé Sectorielles stratégies, la programmation, la mise en œuvre, les et les évaluations Suivies de projets. Il a Travaillé au Cameroun, au Tchad, en Egypte, en Ethiopie, au Kenya, en Afrique du Sud et aux États-Unis. Il is d'un titulaire doctorat en agro-et Agronomie l'extension de l'Université du Maryland aux Etats-Unis.

 
PR ABDOUL AZIZ.png

ISSA DAOUDA ABDOUL AZIZ

Doyen Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’UAM 

Pr Abdoul Aziz ISSA DAOUDA est enseignant chercheur, Professeur Titulaire des Universités du CAMES, spécialiste de littérature et civilisations africaines et francophones. Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, il est également Planificateur et Gestionnaire de l'éducation, spécialiste de l'enseignement supérieur et de l'évaluation universitaire. Après une thèse de doctorat préparée et soutenue auprès de l’Université Montpellier III, Paul Valéry (France) en 1993 et une thèse d'Habilitation à diriger les recherches obtenue auprès de l'Université d'Artois (France) en 2005, il poursuit ses fonctions à l’Université Abdou Moumouni au Département de Lettres, Art et Communication. Il est également directeur d'un Master professionnel en communication et directeur du laboratoire d'études littéraires (LABEL).

 
NTABONA.png

NTABONA Alexis  

Consultant, ExpandNet

Alexis Ntabona a suivi une formation de docteur en médecine avec une spécialisation en obstétrique et gynécologie à l'Université de Kinshasa en République démocratique du Congo. Il est diplômé de MPH de la San Diego State University. Après avoir travaillé pendant 5 ans en tant que chef de la médecine communautaire à l'École de santé publique de la Faculté de médecine de l'Université de Kinshasa, il est entré à l'OMS en 1993. Il a d'abord travaillé pour le Bureau régional de l'Afrique en tant que conseiller régional pour la maternité sans risque, puis pour la reproduction. Il a été muté au siège de l’OMS au Département de la santé de la reproduction et de la recherche et, pendant dix ans. 

 
Screen Shot 2019-03-19 at 11.41.49 AM.png

OUREGA LOBA MARIE PAULA

Médecin – Pédiatre, Directeur coordonnateur du Programme national de Santé Scolaire et Universitaire- Santé Adolescents et jeunes, Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique

Dr OUREGA LOBA Marie Paula est Médecin-Pédiatre depuis 1984. Titulaire d’un MBA et Experte en Santé et Développement, elle est depuis novembre 2013 Directeur Coordonnateur du Programme National de Santé Scolaire et Universitaire-Santé Adolescents et Jeunes (PNSSU-SAJ) ; jeunes scolarisés et non scolarisés ; en charge de coordonner la mise en œuvre des activités à travers 83 Services de santé scolaires et Universitaires, pour les rendre accessibles et conviviaux. Elle totalise 24 ans d’expériences en coordination et management des services SSSU-SAJ et sur la santé des adolescents et Jeunes. Elle a participé à plusieurs voyages d’Etudes et de Conférences, en Afrique, en Europe et en Amérique. 

 
PARE KIBISSI.png

PARE Kibissi

Chef de service de la diffusion des techniques et technologies innovantes d’irrigation, Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques

Ingénieur en eau et en assainissement, PARE Kibissi a pour métier d’aider les agriculteurs et agricultrices du Burkina Faso à sécuriser et à augmenter leurs productions agricoles dans un contexte marqué par les changements climatiques. Ancien lauréat du PLS, Kibissi est passionné de leadership et a pour rêve « Un Sahel vert paisible et stable où l’alimentation est suffisante en quantité et en qualité, la fécondité maîtrisée et tous les enfants sont scolarisés en 2026. »

 
NATHALIE SAWADOGO.png

SAWADOGo Nathalie

Enseignant-Chercheur

Nathalie Sawadogo est démographe. Elle est titulaire d’un Doctorat en Sciences Politiques et Sociales (option démographie) de l’Université catholique de Louvain (Belgique). Elle est actuellement Enseignant-Chercheur à l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) de l’Université de Ouagadougou, institution partenaire du Programme de Leadership au Sahel. Ses intérêts de recherche vont notamment vers les droits sexuels et reproductifs des jeunes et des femmes, la contraception et la prévention du sida chez les jeunes, la santé maternelle et infantile, les relations de genre, les relations intergénérationnelles et la famille, en utilisant autant des méthodes quantitatives que qualitatives.

 
TAPSOBA.png

TAPSOBA Placide

Directeur de la Population Council, Ghana

Placide Tapsoba est directeur du Population Council au Ghana et Associé Principal dans le programme de santé de la reproduction. Formé en médecine, en santé publique et de en anthropologie médicale, Tapsoba est docteur et possède une vaste expérience dans la gestion des questions sensibles de santé publique dans les milieux conservateurs, y compris le travail avec les communautés et avec les chefs religieux dans les domaines de la planification familiale et le VIH / SIDA. Actuellement,  Tapsoba est chargé des stratégies de recherche en santé publique et de plaidoyer au bureau de Population Council Ghana, en mettant l’accent sur la création et la mise en œuvre des programmes fondés sur les données ayant pour objectif d'améliorer la santé maternelle et infantile.

 
THIEBA.png

THIEBA Blandine

Chef de Département Gynéco-Obstétrique

THIEBA Blandine BONANE, Gynécologue obstétricien, intervient dans plusieurs domaines tels que la planification familiale, soins hospitaliers et préventifs en communauté. Elle est présentement Professeur titulaire et enseignant chercheur à l’hôpital universitaire. Elle est le chef de département de gynécologie obstétrique à l’Université de Ouaga et Coordinatrice du DES de gynécologie obstétrique au Burkina Faso. Blandine est également formateur et consulatnt en santé de la Reproduction dans plusieurs institutions au Burkina Faso. En 2015 elle a reçu le titre de chevalier de l’ordre des palmes.

 
ZOUNGRANA.png

ZOUNGRANA Lucie

Coordinatrice/Représentante Nationale des ONG Santé

Après avoir occupé plusieurs  postes de responsabilité dans le système de santé du Burkina  durant 6 années consécutives, Lucie Zoungrana  c’est engagée dans l’humanitaire depuis 2011 avec l’ONG Médecin  du Monde Espagne. Elle a évolué au sein de cette ONG de Sage-Femme  Superviseur à  chef de projet. Actuellement elle est la Coordinatrice / Représentante Nationale des ONG Santé Sud- Djantoli au Burkina Faso. Le renforcement de ces compétences en gestion/coordination de projet et programme en Solidarité Internationale(Humanitaire) 

 

Facilitateurs du PLS 2015-2018

 

Amadou Hamidou

Analyste, l’Institut National de la Statistique au Bureau Central de Recensement

Amadou Hamidou, démographe HAMIDOU de formation, est diplômé de l’institut Interétatique de formation et de recherches  démographiques de Yaoundé II. Il est analyste à l’Institut National de la Statistique au Bureau Central de Recensement. Il a participé à tout le processus du quatrième recensement général de la population et de l’habitat du Niger. Il a accumulé assez d’expériences dans la conception des outils de collecte de données, le traitement et l’analyse des données quantitatives. Actuellement M. Hamidou est chargé de l’analyse du thème : Etat et structure de la population du Niger à partir des données du 4ème RGP/H.

 

Amadou Ouattara

Représentant, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture  (FAO)

Amadou Ouattara est titulaire d’un Master of Science de l’Université d’Etat de Connecticut à Storrs (USA), et d’un Doctorat Ingénieur en Agronomie de l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique et de l’Université d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Il a travaillé en Côte d’Ivoire pendant plus de 20 ans au niveau national dans le domaine du développement rural où il a eu à assumer les fonctions de Directeur Général de la Société d’Etat de Motorisation de l’Agriculture, puis de Ministre de la Promotion des Jeunes Exploitants Agricoles. Il a commencé une carrière internationale depuis 2000 jusqu’à ce jour. Il a été nommé Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture  (FAO) successivement au Congo Brazzaville, au Sénégal et au Niger actuellement pour appuyer le Gouvernement et la population nigérienne à atteindre sa sécurité alimentaire et nutrionnelle.

Par ailleurs, il a exercé des fonctions électives de Maire pendant trois mandats de cinq ans pour faire du développement communautaire local au profit des populations.

 
ATAMO Hassane.png

ATAMO HASSANE

Chef de la Division Planification Familiale, Direction de la santé de la mère et de l’enfant

Dr. Hassane Atamo est actuellement Chef de Division Planification Familiale au niveau de la Direction de la santé de la mère et de l’enfant au Niger (DSME). Consultant expert en revue de Plan d’action national budgétisé (PANB) et en Costed Implementation Plan (CIP) Execution, il est également maitre formateur en planification familiale et facilitateur d’AFP Smart (Advance Family Planning). Cependant, il fut Directeur du Centre National de la Santé de la Reproduction et Chargé de programme du projet USAID/DELIVER. Avec son expertise dans la planification familiale il a modéré plusieurs ateliers nationaux et internationaux et est également enseignant dans les instituts de santé publique du Niger.

 

BAH MAMADOU HOULATA

Directeur, COGEMAP (Conseils en Gestion, Etudes et Management de projets)

Mamadou Houlata Bah est diplômé du Centre Africain d’Études en Gestion, titulaire d’un diplôme de Gestion des Entreprises, option Management des Projets et Programmes. Il dirige actuellement le cabinet COGEMAP (Conseils en Gestion, Etudes et Management de projets) à Dakar, au Sénégal.

Bah était le COP (Chief of party) du Programme Gouvernance et Paix (USAID-PGP Sénégal) d’Avril 2015 à Septembre 2015. Par ailleurs, il a été Team Leader de ce programme de DRG (Décentralisation-Responsabilisation-Gouvernance) après avoir aussi occupé le poste de chargé de la synergie des programmes USAID. Responsable de la qualité de la formation, rattaché au Programme USAID, M. Bah a occupé le poste de chargé de la formation au programme Décentralisation et Gouvernance Locale (DGL) et Formation des Elus Locaux (Felo) de 2002 à 2004, programme exécuté par ARD Inc. et financé par l’USAID-Sénégal. Il a également occupé le poste de Conseiller en Décentralisation du Programme Santé de l’USAID de 2006 à 2008, exécuté par Abt Associates. M. Bah a enfin occupé les fonctions de Senior Program Officer pour le Programme Paix et Gouvernance de l’USAID-Sénégal, exécuté par FHI360, de 2010 à 2014.Facilitateur professionnel sollicité pour animer et modérer des ateliers internationaux en Guinée, au Burkina Faso, en Haïti, en Centrafrique, au Niger, au Mali et en Gambie, Mr Bah est aussi spécialiste en Planification Stratégique et Opérationnelle des projets et Gestion Informatisée des Projets avec le logiciel MS PROJECT.Au niveau national, Mr Bah facilite la réunion annuelle du Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) depuis 2009 et le Forum des partenaires du SIDA.

 Mamadou Houlata Bah est diplômé du Centre Africain d’Études en Gestion, titulaire d’un diplôme de Gestion des Entreprises, option Management des Projets et Programmes. Il dirige actuellement le cabinet COGEMAP (Conseils en Gestion, Etudes et Management de projets) à Dakar, au Sénégal.

Bah était le COP (Chief of party) du Programme Gouvernance et Paix (USAID-PGP Sénégal) d’Avril 2015 à Septembre 2015. Par ailleurs, il a été Team Leader de ce programme de DRG (Décentralisation-Responsabilisation-Gouvernance) après avoir aussi occupé le poste de chargé de la synergie des programmes USAID. Responsable de la qualité de la formation, rattaché au Programme USAID, M. Bah a occupé le poste de chargé de la formation au programme Décentralisation et Gouvernance Locale (DGL) et Formation des Elus Locaux (Felo) de 2002 à 2004, programme exécuté par ARD Inc. et financé par l’USAID-Sénégal. Il a également occupé le poste de Conseiller en Décentralisation du Programme Santé de l’USAID de 2006 à 2008, exécuté par Abt Associates. M. Bah a enfin occupé les fonctions de Senior Program Officer pour le Programme Paix et Gouvernance de l’USAID-Sénégal, exécuté par FHI360, de 2010 à 2014.

Facilitateur professionnel sollicité pour animer et modérer des ateliers internationaux en Guinée, au Burkina Faso, en Haïti, en Centrafrique, au Niger, au Mali et en Gambie, Mr Bah est aussi spécialiste en Planification Stratégique et Opérationnelle des projets et Gestion Informatisée des Projets avec le logiciel MS PROJECT.Au niveau national, Mr Bah facilite la réunion annuelle du Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) depuis 2009 et le Forum des partenaires du SIDA. 

 

BALLA ABDOURAHAMANE GOGA

Professeur, l’Université Abdou Moumouni et Coordinateur scientifique et pédagogique, CRESA de Niamey

Abdourahamane Goga Balla est Docteur en Sciences Agronomiques et Ingénierie Biologique, Ingénieur des industries agroalimentaires, Licencié en sciences économiques et Expert en sécurité alimentaire/nutrition. Il est Professeur titulaire à l’Université Abdou Moumouni et est actuellement Coordinateur scientifique et pédagogique du CRESA de Niamey, Coordinateur du Master nutrition humaine et technologie agroalimentaire et Président du conseil scientifique de l'UAM. Ses travaux de recherche s’articulent autour de 2 axes: (1) Une réflexion scientifique qui porte sur la caractérisation et la valorisation des productions agricoles à travers les filières agroalimentaires et (2) Une analyse de la problématique de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel. Mr Balla est chercheur associé à plusieurs projets et/ou groupes de recherche nationaux et internationaux.

 

BARAGE MOUSSA

Vice Recteur, Recherche Scientifique et des Relations Extérieures, l’Université Abdou Moumouni  

ARAGEMOUSSA est né le 01 - Janvier - 1969 á Toudoum - Mori / Doutchi, République du Niger. Il est marié et père de 4 enfants. Après le Baccalauréat série D en 1989 au Lycée Sarraounia Mangou de Dosso Niger, il poursuit ces études en Agronomie à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, puis à l’Université Camilo Cienfuegos de Matanzas – Cuba, où il obtient le diplôme d’Ingénieur Agronome, spécialisé en Horticulture en 1995. Après deux années de service civique national à l’Institut de recherches Agronomiques du Niger, il poursuit les études de troisième cycle à l’Université polytechnique de Valencia – Espagne ou il décroche respectivement les Diplôme d’études approfondies en génétique appliquée et de Doctorat en Biotechnologies Végétales en 1999 et 2002, année de sa nomination en tant qu’Enseignant-chercheur à l’Université Abdou Moumouni de Niamey - Niger. Entre 2006 et 2013 il gravit tous les échelons des grades universitaires du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES). Chevalier des palmes académiques du Niger, Prof. BARAGE Moussa est présentement Vice Recteur Chargé de la Recherche Scientifique et des Relations Extérieures à l’Université Abdou Moumouni de Niamey – Niger.

 
DARE Napo G. B. Alfred.png

DARE Napo G. B. Alfred

Enseignant, Faculté des Sciences de la Santé de l'Université de Lomé

Enseignant au département des sciences infirmières de la Faculté des Sciences de la Santé de l'Université de Lomé, M. DARE Napo G. B. Alfred est titulaire d'un master de recherche en Sciences de la Population à l'Institut Supérieur des Sciences de la Population de l'Université Ouaga I Prof. Joseph Ki-Zerbo ; d'un diplôme d'Etat d'Infirmier ; d'une maitrise en sociologue et d'une licence en anglais à l'Université de Lomé.  Président de l'Association Nationale des Infirmiers et Infirmières du Togo de 2011 à 2016, il a eu à développer plusieurs projets en matière de santé et Population et a acquis de l’expérience le long de sa carrière surtout en matière de renforcement de système de santé et en sciences sociales. Il est passionné par la recherche surtout dans les domaines de la santé de la reproduction, du dividende démographique et les questions de genre. 

 

DJIBO WAZIRI MARIAMA

Qualité d’Assistante, Projet d'Action Communautaire pour la Résilience Climatique (PACRC)

Mariama DJIBO WAZIRI est titulaire d'un Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées en Aménagement et Gestion des Ressources Naturelles de l'université d'Abomey-Calavi. Elle a travaillé dans de nombreuses institutions traitant des questions environnementales dont l’African Wildlife Foundation (AWF) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR). Présentement, elle travaille au Projet d'Action Communautaire pour la Résilience Climatique (PACRC) en qualité d’Assistante chargée du genre et de la mise à jour du tableau de bord des indicateurs de performance du projet.

 
ouedraogo.jpg

François de Charles OUEDRAOGO

Premier Vice-présidence, l’Université OuagaDOUGOU

Le Pr François de Charles OUEDRAOGO est nommé depuis trois ans Premier Vice-présidence de l’Université Ouaga II, où il est chargé des enseignements et des innovations pédagogiques. Il est à la fois le directeur du laboratoire LERMIT (Laboratoire d’études et de recherche sur les milieux et les territoires) de l’Ecole doctorale LESHCO (Lettres, sciences humaines et communication) de l’Université Ouaga I Pr Jeseph Ki Zerbo.  

En terme de formation académique, il a soutenu, à l’issue d’un séjour de trois ans à l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) comme chercheur associé, une thèse de doctorat à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne), sur la « Géographie de la vulnérabilité alimentaire dans l’Est du Burkina Faso : des potentialités aux ressources », en 2004.  Il est détenteur d’une première thèse de 3e cycle soutenue à l’Université de Cocody/Abidjan, en 1993 et sur le thème : « Espaces géographiques d’une endémie tropicale : les schistosomiases de l’Ouest et du Centre de la Côte d’Ivoire ». Enfin, le Professeur a un diplôme universitaire de 3e cycle de cartographie, obtenu à l’Université Montpellier III, en même temps qu’un DEA.

 

GONI BOULAMA ELH. MAHAMANE

Secrétaire Permanent, Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires

Mahamane GONI BOULAMA est Ingénieur Agronome et Sociologue Rural. Il est titulaire des diplômes de l’Institut Polytechnique Rural de Katibougou, de l’Ecole Supérieure d’Agronomie Tropicale et de l’Université de Wisconsin-Madison aux Etats-Unis. Actuellement, Monsieur GONI BOULAMA est le Secrétaire Permanent du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires au Cabinet du Premier Ministre de la République du Niger. Pendant sa carrière professionnelle, Monsieur GONI BOULAMA a travaillé en tant que consultant indépendant pour la Banque Mondiale, PAM, PNUD, AFD ainsi que conseiller spécial du Premier Ministre et Conseiller Technique du Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage.

 

IDI-ISSA IBRAHIM LUMUMBA

Secrétaire exécutif adjoint, CILSS

Ibrahim Lumumba IDI-ISSA a obtenu en 1985 un diplôme d'ingénieur à l'Ecole Nationale d'Agriculture d Maknès (Maroc) et en 1991, un Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Aménagement intégré du Territoire à L'université Paul-Sabatier de Toulouse III. Il a 28 ans d'expérience professionnelle dans le développement rural dont 20 en gestion de projets programmes. Ses autres intérêts sont l'amélioration des systèmes de production, les systèmes d'information et le renforcement des capacités. Il a rejoint le CILSS en août 2005, comme expert en suivi-évaluation après à l'interne jusqu'à sa consécration le 14 février 2014, comme Secrétaire exécutif adjoint (SEA) du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sècheresse dans le Sahel (CILSS), par le Conseil des Ministres de cette Organisation. Il parle couramment Haoussa, Zarma, Français et Anglais. 

 

Ini Inkouraba DAMIEN / YOUL

Présidente, l’association pour la Promotion Féminine de Gaoua (APFG)

Ini Inhouraba Damien / Youl est présidente de l’association pour la Promotion Féminine de Gaoua (APFG). Elle est enseignante de formation et membre fondatrice de plusieurs organisations féminines dans la région du Sud-Ouest et dans la sous-région. Damin / Youl a plus de 20 années d’expérience dans la mobilisation et l’organisation des femmes. Elle forme les femmes en leadership, entrepreneuriat et pour l’autogestion. Elle a été Première adjointe au maire de la commune de Gaoua ; Représentante à La Deuxième Chambre ; Conseillère au Conseil Economique et Social (CES) ; Conseillère au Conseil régional du Sud-Ouest. Elle est Innovatrice Ashoka dans l’intérêt Public. Damien / Youl a également conçu le prix « Bôdane », qui signifie en langue lobori « c’est le moment », un programme qui vise l’encouragement et la valorisation des femmes du Sud-ouest. Elle a travailler en partenariat avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) pour la promotion de la culture scientifique. Damien / Youl a réalisé 4 films documentaires : “Du pain dans la bière de mil” ; “la Tueuse de la pauvreté” ; “l’APFG Boussole de la Femme Rurale” ; “Savante Comédie en pays Lobi”.

 
ISSOUFOU Ouma Kaltoume.png

ISSOUFOU Ouma Kaltoume

Gestionnaire de connaissances et apprentissage, CARE

ISSOUFOU Ouma Kaltoume est Ingénieur d’Etat en Agroéconomie de l’Université de Mostaganem/Algérie. Elle est aussi Titulaire d’un Master Professionnel en Politiques et Pratiques de Développement de l’Institut des Hautes Etudes Internationales de Développement de Genève (IHEID) et Lauréate 2017 du Programme Leadership au Sahel de l’Initiative OASIS. Ouma a 14 ans d’expérience dans le secteur du développement rural. Elle a entre-autre occupé le long de son parcours professionnel, des postes d’Experte Socio-économique, Coordinatrice de campagne de plaidoyer, Chargée de Programme, Conseillère en Développement Économique dans bien de Projets et ONG Internationales. Toute cette expérience lui a permis de cerner davantage les grands enjeux et défis liés au développement socio-économique du Sahel en général et du Niger en particulier. 

 

Jean-François KOBIANÉ

Directeur, l'Institut Supérieur des Sciences de la Population 

Jean-François Kobiané est Maître de conférences en démographie et actuellement Directeur de l'Institut Supérieur des Sciences de la Population de l’Université Ouaga I, Pr Joseph Ki-Zerbo. Il est également professeur associé au Département de Démographie de l'Université de Montréal, chercheur associé à l'Unité Mixte de Recherche Centre Population et Développement/Université Paris-Descartes. Il a été Président de l'Union pour l'Etude de la Population Africaine de 2012 à 2015 et vice-président de 2007 à 2011. Il est titulaire d'un master en démographie de l'Institut de Formation et de Recherche Démographiques de Yaoundé et d'un doctorat en démographie de l'Institut de démographie de l'Université Catholique de Louvain (Belgique). Il a travaillé à l'Institut National de la Statistique et de la Démographie du Burkina Faso et a été stagiaire postdoctoral de la Fondation Andrew W. Mellon au Département de démographie de l'Université de Montréal. Ses principaux centres d’intérêt de recherche portent sur les liens entre structure familiale, fécondité, pauvreté, travail et scolarisation des enfants ainsi que sur la transition de la jeunesse vers l'âge adulte en Afrique sub-saharienne (entrée en vie féconde, premier mariage, accès à l’emploi…).

 

KEMOU ADAMA

Directrice de la Santé de la Mère et de l’Enfant, Ministère de la Santé Publique du Niger

Dr Adama Kemou, sortie de l’Université Libres de Bruxelles  avec un Master en Santé Publique, option Santé et Développement. Titulaire d’un Certificat d’Université en Initiation à la Recherche sur les Systèmes de Santé et  d’un Certificat sur « la Conception de Projets de Développement,  elle est actuellement la Directrice de la Santé de la Mère et de l’Enfant au Ministère de la Santé Publique du Niger. Elle a exercé à différents niveaux de la pyramide sanitaire du Pays, a conduit le processus d’élaboration et de plaidoyer en faveur du plan d’action 2013-2020 pour la planification familiale au Niger.

 

Mamane Nafiou Issiaka

Chargé des activités Education, Programme Alimentaire Mondial 

Ingénieur Statisticien, DESS en Gestion des Politiques Macroéconomiques, Master 2 en Gestion des Systèmes éducatifs, Mamane Nafiou Issiaka travaille actuellement au Programme Alimentaire Mondial en charge des activités Education. Mr Issiaka possède une solide expérience dans les domaines de la statistique, de la sécurité alimentaire et les questions de l’éducation plus particulièrement sur l’alimentation scolaire. Il travaille actuellement pour une approche intégrée de l’alimentation scolaire en prenant en compte la production locale issue des petits producteurs et avec pour objectif d’influencer les indicateurs dans les domaines de l’éducation, nutrition, protection sociale, agriculture et genre.

 
MBACKE Cheikh.png

MBACKE Cheikh

Conseilleur principal, Programme de Population de la Fondation William et Flora Hewlett 

 Diplômé de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (Paris), puis de l'Institut de Formation et de Recherche en Démographie (IFORD, Yaoundé, 1977-79), Cheick Mbacké a achevé sa formation à l'Université de Pennsylvanie (1983-86) où il a obtenu un PhD. en démographie, en 1986.  Chercheur au sein de l'unité socio-économique et de démographie puis responsable de la formation du Centre CERPOD à l'Institut du Sahel à Bamako, au Mali, cet ancien de la Direction de la Statistique et de la Démographie du Sénégal a beaucoup œuvré pour la formation de démographes africains et de spécialistes des sciences sociales. De 1992 à 1998, il est chercheur senior en sciences de la population au siège de la fondation Rockefeller à Nairobi. Il fut nommé en 1999 directeur pour l'Afrique de la fondation Rockefeller. Il revient en 2005 dans son pays natal et met ses compétences au service de plusieurs ONG, fondations et Instituts de recherche parmi lesquels le LARTES. Il est aussi professeur associé à l'Université Laval et consultant pour diverses fondations dont William & Flora Hewlett Fondation dont il est actuellement conseiller principal pour le programme Population.

 

LAWALI MAMANE NASSOUROU

Titulaire d'un Doctorant en Sciences Agronomiques, d'un Ingéniorat en Agronomie et d'un DESS en Protection de l'Environnement et Amélioration des Systèmes Agraires

Après une dizaine d'années dans le suivi-évalaution des programmes et politiques agricoles, il est actuellement Chercheur à l'Université Abdou Moumouni de Niamey et Directeur du Partenariat au Ministère de l'Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes du Niger. Il est par ailleurs Président de l’ONG ADOC Niger, Membre du Réseau  Nigérien de Suivi-Évaluation (ReNSE) et de l'Association Africaine de l’Évaluation.

 

Mamoudou Zakaria

Responsable des Opérations sur le terrain et la Liaison pour les partenaires FFP, REGIS-ER

Mamoudou Zakaria est Ingénieur Agro-forestier, Expert en production de feuilles et de semences de Moringa oleifera dont il fut Chef de projet de la chaîne de valeurs du Moringa au Niger mis en œuvre par NCBA-CLUSA International. Zakaria est aujourd’hui le Responsable des Opérations sur le terrain et la Liaison pour les partenaires FFP au sein du Projet REGIS-ER au Niger et au Burkina Faso.

 

Modibo Dicko

Consultant indépendant

Titulaire d’un diplôme de Docteur-Ingénieur, Modibo Dicko  travaille actuellement comme consultant indépendant en logistique de santé, systèmes solaires et passage à grande échelle d’innovations issues de tests pilotes réussis. De septembre à décembre 2013, il a occupé le poste de Coordonnateur de Programme à l’Institut Bioforce à Lyon en France. De juin 2008 à février 2013, il était Coordonnateur du sous-groupe OMS de l’équipe du Projet Optimize (OMS et PATH) qui tentait d’influencer l’avenir de la logistique des programmes de santé par la promotion de technologies et  de stratégies innovantes. Auparavant de 1995 à 2008, il a assumé diverses responsabilités aux niveaux inter-pays et régional au sein du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. Actif dans le secteur privé de 1987 à 1995, Modibo Dicko a été ingénieur senior au sein du bureau d’études anglais, IT Power Ltd, puis fondateur et manager de son propre bureau d’études, AFRITEC sarl. En 1998, il a créé SINERGIE SA, une société de travaux électriques et solaires. De 1976 à 1987, Modibo Dicko était chercheur au Laboratoire d’Energie solaire (Ministère de l’Energie) à Bamako, Mali.

 

Monique Clesca

Représentant, UNFPA Niger

Monique Clesca est licenciée en philosophie et titulaire d’une maîtrise en journalisme. Après ses études, elle est devenue conseillère en communication à l’UNICEF en Haïti, s’occupant de la rédaction d’articles et autres publications sur la situation des enfants et des femmes, des rapports avec les journalistes et médias et de la défense des droits des enfants. Elle a quitté cette agence onusienne pour fonder et diriger son entreprise de conseils en communication, travaillant avec le secteur privé, le secteur étatique et les organisations bilatérales et non-gouvernementales. Elle est ensuite devenue conseillère régionale en défense des droits et en communication. Mme. Clesca travaille comme représentant du FNUAP au Niger pour stimuler la demande, améliorer l’accès et la fourniture de produits de planification familiale et d’autres services de santé reproductive. Elle a lancé l’Initiative Fille Adolescent. Elle croit que son travail est important pour la résilience des familles souffrant de la pauvreté.

 

moussa fatimata

Directrice, EngenderHealth Niger

Fatimata Moussa, MD, PHD, spécialiste en Santé Publique option Médecine du travail, estDirectrice de L’ONG Américaine EngenderHealth au Niger.   Elledispose d’uneexpérience internationale dans la conception et la mise en œuvre des politiques, des plans et programmes de santé publique et de santé de la reproduction. Elle s’est investie dans les questions de population et développement et assume les responsabilités de conception et de chargée des Programmes de santé de la reproduction et planification familiale de l’UNFPA au Niger. La docteure Moussa Fatimata est depuis octobre 2013 en charge de la coordination nationale du Projet régional USAID agir pour la planification familiale (Projet USAID AgirPF). Elle collabore avec le ministère de la Santé Publique et les parties prenantes internationales et nationales pour une prise de décision volontaire et informée en ce qui concerne l’utilisation de la PF, en augmentant l’accès, la qualité et la demande de services ; en vue decontribuer à  réduire lesnombreux besoins non satisfaits au Niger eten Afrique de l’ouest Francophone.

 

Peter GUBBELS

Directeur de l’apprentissage d’action et de plaidoyer pour l’Afrique de l’Ouest, Groundswell International

Peter Gubbels est directeur de l’apprentissage d’action et de plaidoyer pour l’Afrique de l’Ouest au Groundswell International. Gubbels a 34 ans d'expérience dans le développement rural. Il s'est consacré au renforcement du leadership et de la capacité d’organisation des communautés rurales pour l’autonomie afin de répondre aux besoins de base et pour améliorer le bien-être des familles rurales. Membre fondateur de Groundswell International, ses principaux domaines d’expertise professionnelle sont la recherche-action, le plaidoyer, le renforcement des capacités locales, le développement organisationnel local, l’évaluation de programmes, l’évaluation de l’impact, la planification stratégique, l’élaboration des programmes, la formation et la facilitation. Il a 23 ans d’expériences dans l’appui des programmes de base intégrés portant sur l’agriculture durable, la sécurité alimentaire, la nutrition, les moyens de subsistance ruraux, d’épargne et de crédit, la gestion des ressources naturelles, la santé publique, la planification familiale, et l’alphabétisation fonctionnelle au Togo, au Ghana, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad.

 
desouza.jpg

Roger-Mark De Souza

Directeur, Département Population, Sécurité Environnementale et Résilience, Centre Wilson

Roger-Mark De Souza est Directeur du Département Population, Sécurité Environnementale et Résilience du Centre Wilson. Il y dirige des programmes sur la résilience au changement climatique, la santé reproductive et maternelle, la sécurité environnementale, et les moyens de subsistance  (y compris les programmes mondiaux sur le développement durable et la résilience, le changement climatique, et le programme de sécurité et de santé maternelle). 

Avant de rejoindre le Centre Wilson en 2013, Monsieur De Souza a été Vice-Président de la Recherche et Directeur du Programme Climatique à Population Action International, où il a travaillé sur des problématiques de population, de genre, de changement climatique, d’environnement, et de santé reproductive. Avant 2007, il a dirigé le Programme Population, Santé et Environnement au Population Reference Bureau pendant 10 ans, où il a défini et mis en place les programmes de recherche et de communication, ainsi que des projets de renforcement des moyens d’action aux Etats-Unis, en Afrique, en Asie du Sud-Est, en Amérique latine et dans les Caraïbes. M. De Souza est titulaire des diplômes en Relations Internationales et Politiques de développement de l’Université George Washington et de l’Université des Antilles.

 

Sadou DOUMBO

Directeur de Programme Population & Développement, UNFPA

Sadou Doumbo est chargé de Programme Population & Développement à l’UNFPA. Doumbo a d’abord travaillé au Ministère en charge de la Promotion de la Femme puis au sein du Ministère de la Planification du développement. Il est actuellement impliqué dans des réflexions stratégiques pour le Sahel et travaille particulièrement dans les domaines de la résilience, du dividende démographique et de l’autonomisation des femmes et des jeunes. Il a également une expérience dans le domaine de l’enseignement supérieur.

 

Sangaré Alkassoum Saadatou

Consultante indépendante 

Sangaré Alkassoum Saadatou, est chercheur économiste spécialisée en économie du développement. Avec ses multiples travaux sur les questions de population et développement et leurs impacts sur le développement économique durable, Mme Saadatou possède une vaste expérience en la matière et est très active dans les débats animée autour de la problématique de la croissance démographique. Membre du Réseau Nigérien de recherche sur la population et le développement (RENERPOD), elle a participé activement aux travaux du dernier Forum National sur les questions de population et développement au Niger.

Après sept années d’expérience à la Cellule d’Analyse et de Prospective en Développement, Mme Saadatou est actuellement consultante indépendante.

 

seck cheikh

Consultant indépendant

Dr Cheikh Seck est médecin spécialiste en Santé Publique avec 22 années d’expérience dans le domaine de la Santé de la Reproduction, de la Planification Familiale, de l’immunisation des femmes et des enfants de 0-5ans, du paludisme et de la tuberculose/VIH. De par les différentes fonctions qu’il a occupées au sein du Ministère de la Santé du Sénégal (comme Médecin-Chef de district puis Coordonnateur du Programme National de lutte contre la Tuberculose et enfin comme Chef de Division de la surveillance Epidémiologique), et au sein de l’ONG américaine IntraHealth International (en qualité du Directeur du Projet « Initiative Sénégalaise de Sante Urbaine»), il dispose d’une très forte capacité en Management, en Recherche et en exécution de projets/programmes de santé. Ainsi, il a pu développer beaucoup d’approches innovantes qui font aujourd’hui l’objet de passage à grande échelle au Sénégal et dans la région Ouest-Africaine (Informed-push Model, PASS2020, The Challenge Initiative de la Fondation Bill & Melinda Gates. Il est aujourd’hui consultant basé au Sénégal.

 

toure sidibe nana aminata

Représentante régionale pour l’Afrique, Lutheran World Relief

Nana Aminata Toure Sidibe est Représentante régionale pour l’Afrique de Lutheran World Relief. Mme SIDIBE a plus 20 ans d’expérience de travail avec les ONGs nationales et Internationales dans les domaines de la microfinance, le genre , de la consolidation des capacités d’organisations communautaires de base, des chaines de valeurs agricoles, du changement climatique, du financement rurale, de la réponse aux urgences et de la résilience etc. Mme SIDIBE est titulaire d’une Maitrise en Linguistique de l’Université Cadi Ayyad - Marrakech au Maroc.

 

YAMBA BOUBACAR

Professeur au département de Géographie, l’Université Abdou Moumouni

Boubacar YAMBA est chevalier des palmes académiques, professeur titulaire au département de Géographie à la Faculté des lettres et sciences humaines et directeur de l’Ecole Doctorale des Lettres, Arts, Sciences de l’Homme et de la Société, coordinateur du collège des Ecoles Doctorales de l’UAM.

Il a coordonné à plusieurs programmes de recherche et à la production de nombreux articles scientifiques. Ses travaux portent sur les espaces ruraux où il traite notamment du foncier et de la vulnérabilité des communautés paysannes; depuis 2010 il effectue des recherches sur la gouvernance des ressources pastorales, thématique autour de laquelle il prépare son prochain livre. Il est responsable du laboratoire de recherche sur le pastoralisme.