Les Participants du PLS 2019

Nous avons le plaisir de vous présenter la 5è promotion du Programme de Leadership au Sahel 2019.  Ce groupe de 30 lauréats - issus du Burkina Faso, Benin, Côte d’Ivoire, Niger et Tchad - est composé des spécialistes en a) Planification familiale,  b) Education et Autonomisation de la jeune fille et femme et c) les Services de soins d’avortement sécurisé.

Bénin

 
Screen Shot 2019-01-11 at 12.25.35 PM.png

AFIDJI Hadja Ibiola Mouinatou

AFIDJI Hadja Ibiola Mouinatou, Sage–femme en 2004/TSSR en 2014, elle a été responsable de maternité-chef poste à partir de 2015 puis Responsable des Soins Obstétricaux de la zone sanitaire Parakou-N’dali. A ce titre elle supervise les maternités. Elle organise aussi les campagnes de PF, des formations des prestataires et l’accompagnement pour une amélioration de la qualité des soins. Actuellement enseignante vacataire à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et Obstétricaux (IFSIO) de Parakou.

 
Aguiar Epse.png

AGUIAR Epse ADEGNIKA Amour

AGUIAR Epse ADEGNIKA  Amour sage-femme diplômée d’état depuis 15ans spécialisée dans la planification familiale et les soins après avortements, travaille à l’ONG DKT, en année de licence à l’EPAC en Nutrition Diététique et Technologie Alimentaire ambitionne de voir les filles et femmes avoir la possibilité de prendre en charge leurs problèmes de sexualités car c’est la seule façon pour elles de s’épanouir et d’être autonome.

 
daga+jules.jpg

DAGA Jules

Jules DAGA, est titulaire d’un Diplôme d’Études Supérieures en Démographie. Il a suivi une formation en Développement Local. Il est très intéressé par les questions relatives à la planification familiale et l’autonomisation des femmes. Son projet vise alors à renforcer les capacités des adolescentes et des femmes pour accroitre leur contribution au développement social et économique.

 
Houzanme.png

HOUZANME Justine Françoise

HOUZANME Justine Françoise Socio-Anthropologue, auditeur de l’Institut René Cassin en Santé et Droit international des Droits de l’Homme. Très engagée depuis plusieurs décennies dans la lutte pour l’équité genre, la promotion des droits des plus vulnérables. Première Vice-Présidente du CNCO/FMSTP/Bénin. Coordinatrice du ROAFEM qui œuvre pour le bien-être des femmes/filles, des adolescents/jeunes, des handicapés et la défense des droits des populations clés/vulnérables.

 
Montcho.png

MONTCHO Mariette

Mariette MONTCHO est titulaire d’un master en gestion des risques et catastrophes naturels et en 1ère année de thèse en Gestion de l’environnement. Elle totalise 07 ans d’expériences en santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes (ABMS, Panel Ados et jeunes de l’UNFPA, les JA/FP/SR). Elle est l’actuelle présidente du Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes leaders du Bénin.

 
ROMARIC+OUITONA.jpg

OUITONA MAHOUNA ROMARIC

M. Mahouna Romaric OUITONA, est un jeune passionné de la Santé de la Reproduction ayant a à son actif plus d’une dizaine d’années d’expérience. Il plaide pour l’amélioration de l’environnement juridique, politique et socio-culturel   en faveur de la Santé Sexuelle et de la Reproduction, notamment la Planification Familiale.  Ancien Président régional de l’Alliance des Jeunes Ambassadeurs pour la Santé de la Reproduction en Afrique de l’Ouest.

 
Somakpo.png

SOMAKPO Edjrossè Bienvenu Christian

Médecin de formation et titulaire d’un Master 2 en Santé Publique option « Sociétés et Développement » obtenu à Aix Marseille Université et d’un certificat en  recherche clinique et épidémiologique avec le « Liverpool School of Tropical Médecine. Avec 10 ans d’expériences professionnelles à des postes de responsabilités assumées au niveau national et international. Formateur en Soins Obstétricaux et Néonataux d’Urgence (SONU), il est  actuellement Gestionnaire du projet « PIHI-Com » financé par l’USAID qui vise l’amélioration durable de la santé maternelle et infantile.

 
Tchao.png

TCHAO SALIFOU Moudachirou

Moudachirou TCHAO SALIFOU est juriste publiciste de formation. Il a été Président du Parlement des Jeunes du Bénin première mandature 2014-2017 à l’Assemblée Nationale du Bénin. Après son mandat, il crée avec certains de ses collègues, l’ONG Jeunesse et Développement à la Base, qui a pour objectif, d’impliquer les jeunes dans le développement local pour une gouvernance participative. Il est élu Président de ladite ONG depuis Février 2018 et devient membre du Réseau des Organisations de Jeunesse pour le Développement Local et la Coopération Décentralisée (ROJEDCOD) qui est sous tutelle de l’Association Nationale des Communes du Bénin.

Burkina Faso

 
Konsimbo.png

KONSIMBO Managawindin Sandrine Bénédicte

Dr Sandrine Bénédicte KONSIMBO est médecin spécialiste en santé publique. Elle est la Chargée de Programme Santé des adolescents et des jeunes au Ministere de la Santé. Ayant travaillé sur des centres d’intérêt associant la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes, les politiques, systèmes de santé et les questions liées à la gouvernance et au développement local, elle a une bonne connaissance des politiques publiques et des mécanismes de la coopération au développement.

 
ouedraogo.png

OUEDRAOGO Konlobé Yvette

Konlobé Yvette OUEDRAOGO est sage-femme d’Etat, spécialisée en soins obstétricaux et gynécologiques. Elle s’intéresse aux questions liées au genre depuis 2014 dans ses fonctions de coordonnatrice de projets pour l’ONG Medicus Mundi Sur.. Yvette a le niveau Master II en genre, population et développement. Elle capitalise vingt-et-un ans de service dont dix-sept au ministère de la santé du Burkina Faso.

 
marie.png

Marie Véronique MARÉ

Médecin de formation, et actrice dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive. Elle travaille à Marie Stopes Burkina. En formation en épidémiologie et en gestion/management  des projets  de santé, elle croit que la femme doit jouir de tous ses droits afin de participer pleinement au développement de sa société.

 
sawadogo.png

SAWADOGO/OUEDRAOGO Aminata

Titulaire d’un diplôme de sage-femme d’Etat et d’attachée de santé en soins obstétricaux et gynécologiques, elle est  chargée de formation à l’ONG Pathfinder International.

Elle a pris bon gout à l’encadrement à travers l’appui à la formation de base des sages-femmes

 
Campaore.png

COMPAORE/SAWADOGO R. Judith

Judith COMPAORE/SAWADOGO est sage-femme /attaché de santé en soins obstétricaux et gynécologiques est active dans la promotion de la santé sexuelle et reproductive. Elle a travaillé dans plusieurs programmes dans le domaine de la santé sexuelle des jeunes, de la promotion de la planification familiale et de la maternité à moindre risque. Elle intervient actuellement au programme maternité à moindre risque à la direction de la santé de la famille.

 
sissao.png

SISSAO Moumine

Moumine SISSAO capitalise 10 années d’expériences professionnelles en éducation-emploi. Il est actuellement le Coordonnateur National du Projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté du PNUD-Burkina Faso. Avant ce poste, il a servi dans l’administration publique (Ministère et Collectivité), puis dans des organisations internationales (Coopération et Nations-Unies). Il est très engagé pour l’autonomisation économique durable des jeunes et des femmes.

 
hien.png

HIEN/SONTIE Tiémassé

Sage-femme d’Etat de formation, option attachée de Santé en Soins Obstétricaux et Gynécologiques (ASSOG), SONTIE Tiémassé est surveillante d’Unité de Soins au CHU de YO au Burkina Faso. Son Combat c’est la réduction de la mortalité maternelle et néonatale à travers l’offre des soins de qualité.

 
awa.png

Awa YANOGO

Juriste, gestionnaire de projet, Awa YANOGO est la chargée de programme de la CAPSSR-BF. Son travail consiste à plaider pour la promotion du genre et à des droits relatifs à la Santé Sexuelle et Reproductive avec un accent pour le respect du droit des femmes à accéder à un avortement sécurisé au Burkina Faso.

 
Zoubire.png

ZOUBIRE BOUGASSE CHARLES

Infirmier de formation, M. ZOUBIRE Bougassè Charles est titulaire d’un DESS en santé publique, option santé de la reproduction de l’Institut de santé publique (ISP) de Niamey. Avec plus de 18 ans d’expérience professionnelle, il exerce  actuellement à Direction de la santé de la famille du Ministère de la santé où il participe à la conception des programmes de SR/PF y compris l’élaboration des référentiels et au suivi de leur mise en œuvre dans les districts sanitaires ainsi qu’à leur évaluation.

 

Côte d’Ivoire

 
Akre.png

AKRE Yapi Médard Stephen

Titulaire d’un Master en Psychologie Sociale et d’un MBA en Gestion des programmes de santé, il occupe la fonction de coordonnateur d’un projet sous régionale pour l’Autonomisation des Femmes en vue de l’atteinte du Dividende Démographique dans le Sahel pour le compte d’une ONG Nationale (AIBEF).  AKRE  Yapi Médard Stephen reste convaincu qu’une femme autonome et épanouie, contribue de fort belle manière au bien être de sa cellule familiale, de sa communauté et partant au développement de sa nation.

 
adromi.jpg

ANDROMI Aya Rosine

Diplômé en Master 1 de gestion des projets à la Chaire Unesco. ANDROMI Aya Rosine  a  6 ans d'expérience dans divers domaines de l'humanitaire dont la mise en œuvre d'approche de communication axée sur la sensibilisation d'adolescentes et jeunes filles pour l'adoption de méthode contraceptive pour un comportement sexuel responsable. Elle a la ferme conviction que l'autonomisation de la jeune femme passera par une meilleure maitrise de sa fécondité.

 
coulibaly.jpg

Coulibaly N’Tchin Ephrasie

Coulibaly N’Tchin Ephrasie, étudiante en Master2 de l’Humanitaire et Action Internationale. Elle  est la présidente du réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la Planification Familiale et la présidente fondatrice de l’Association pour la promotion de la santé sexuelle et l’Autonomisation des jeunes. Elle travaille comme consultante pour Médecins du Monde.

 
francisca.png

FRANCISCA Reine GNEPROUST épse N’DRI

FRANCISCA REINE GNEPROUST Épse N’DRI est diplômée Supérieur en Travail Social. Elle est actuellement au Programme National de Santé de la Mère et de l’Enfant en Côte D’Ivoire où elle est chargée de l’Intégration de la Planification Familiale dans les structures sociales. Elle croit que l'émergence de nos pays tient à l'intégration de la planification familiale dans tous les secteurs d'activités.

 
Florence KONI KOUADIO .png

Florence KONI KOUADIO

Titulaire d’un Master en Population, développement et santé de la reproduction obtenu en 2010.  Elle est la Coordinatrice de Site à Médecins du Monde en Côte d’Ivoire. Très intéressée pour les questions de droits et santé sexuels et reproductifs (DSSR). Elle ambitionne influencer les politiques liés aux droits sexuels et reproductifs des femmes et des jeunes en Côte d’Ivoire.

 
kouassi.png

KOUASSI Amoin Emilienne

Dr KOUASSI A. Emilienne, Médecin Spécialiste de Santé Publique, et cumule 12 années d’expériences en matière de système de santé. Elle est le Point focal de l’Initiative Family Planning 2020 depuis 2014 et à ce titre elle assure la fonction de coordonnateur de la mise en œuvre du Plan National Budgétisé de PF. Elle est actuellement le Directeur Coordonnateur d’un des programmes en charge de la santé et de la mère et de l’enfant au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire.

 
n'dry.png

N’DRY épouse YAO Akissi Nathalie

Médecin de formation, N’DRY épouse YAO Akissi Nathalie est directrice des Programmes de l’AIBEF depuis 2011 et Présidente de la Coalition des Organisations de la Société Civile SSR/PF de Côte d’Ivoire, point focal FP2020,  Promotion et offre des service de SSR PF de qualité, a assuré la gestion de la qualité des données de l’AIBEF pendant un an.

 
TANOH+MARIE+NOELLE.jpg

TANOH MARIE NOELLE

Tanoh Marie Noelle est Titulaire d’une maitrise en droit des communautés internationales et de plusieurs certificats en gestion des projets de solidarité internationale. Elle se passionne pour l’entreprenariat qui reste la clé de l’insertion socio professionnelle des jeunes africains avec un accent particulier sur l’autonomisation des femmes.


 

Niger

 
Hatimou.png

Hatimou Tahi Bako Almoctar

Titulaire d’un Doctorat en médecine de la faculté des sciences de la santé de l’université Abdou Moumouni de Niamey,  Hatimou Tahi Bako Almoctar  est actif dans les Associations de jeunes depuis 2001  et  obtenu en 2016 le trophée MOP Heroes en Arabie saoudite. Son engagement pour les questions relatives à la SR/PF et notamment l’engagement des jeunes lui a  permis d’être  membre fondateur de la Coalition des Association pour le Repositionnement de la planification familiale au Niger, et membre du Bureau des jeunes Ambassadeurs pour la Santé Reproductive et la PF.

 
moumouni.png

MOUMOUNI Boubacar

MOUMOUNI Boubacar est gestionnaire de Projet et passionné des questions humanitaires.  Il travaille au sien de PSI Niger ou Il participe activement à l’offre des services de Planification Familiale et de  la  Santé de la Reproduction aux populations hors portée.

 
Tiemoko Hamani Hadiara .png

Tiemoko Hamani Hadiara

Avec ses 23 ans d’expérience professionnelle dans les ONG Internationales,  Tiemoko Hamani Hadiara  est une féministe engagée et toujours active dans la défense des droits de l’Homme. Elle milite pour l’égalité du genre et l’autonomisation des femmes, gage de tout développement.

 

Tchad

 
sagrona.png

SAGRONA TCHANDOULAYE

Titulaire d’une licence professionnelle en Communication pour le Développement. Superviseur du volet éducation du projet «Jeunes débout », il est chargé de mettre en œuvre les activités éducatives au profit des jeunes et adolescents vulnérables de la ville de Bongor pour une cohésion sociale et une citoyenneté responsable. Il rêve d’un Sahel avec zéro forme de discrimination et violences à l'égard des filles et des  femmes et que celles-ci participent activement au sein de la vie économique, sociale et politique.

 

remadji Thibo Fourier

Médecin de formation, REMADJI THIBO FOURIER s’occupe des questions d’adolescents et jeunes sur les problématiques liées à la planification familiale et la santé reproductive. Très actif dans les milieux associatifs, actuellement depuis 4 ans dans le monde humanitaire comme coordinateur de projet à World Vision International au Tchad.

 

NIGER | TCHAD

Inspirer les filles à devenir des expertes en agriculture de demain

Nafissa_photo.png

Nafissa Hamidou a créé sa propre entreprise en 2014 pour satisfaire un besoin dans son pays, tout en créant des emplois pour les autres. Tout a commencé en 2012 quand Nafissa était conseillère en genre dans une association d’éleveurs de bétail au Niger. Elle explique que «Nous donnions des formations et, lors de ces formations, les gens n'arrêtaient pas de dire qu'ils avaient besoin des aliments bétail de qualité.» Nafissa a réfléchi à cela et à sa propre famille. Elle se rappelle encore que : «Ma grand-mère parcourait des kilomètres pour trouver de quoi nourrir son bétail.C’était difficile pour elle ». Nourrir les animaux nécessitait beaucoup de temps. Les animaux sont considérés à la fois comme un investissement, une source de nourriture et de revenus immédiats pour les 84% de la population nigérienne vivant dans les zones rurales. En plus d'une motivation personnelle, Nafissa a constaté que c’était également un problème national. «Chaque année, le Niger dépense environ 1 milliard de FCFA (environ 1,7 million USD) pour importer des aliments bétail », décrit-elle. Nafissa a donc décidé de créer sa propre entreprise afin de combler ce besoin.

Elle a recruté au début trois employés et transformait une tonne d’aliment par jour. Quatre ans plus tard, elle a une équipe de dix personnes et produit cinq à dix fois plus d’aliment par jour. Aujourd’hui, elle exporte sa production dans les pays voisins mais aussi vers des pays lointains comme le Sénégal. Elle collabore avec le gouvernement nigérien pour produire des aliments pour le compte de l'État. Dans deux ans, son objectif est de développer son activité de manière à pouvoir produire cinq tonnes d’aliment à l’heure. Cette production locale permettrait de réduire considérablement le besoin du pays en aliments bétail.

Nafissa est l'une des rares femmes impliquées dans ce type de travail dans la région et elle en profite pour partager son histoire avec d'autres femmes. En partenariat avec le département d'agronomie de l'Université Abdou Moumouni, elle partage son expérience avec des groupes d'étudiants. Elle n’est pas satisfaite du nombre d’étudiantes qu’elle voit en classe. Pour elle, cette situation changera lorsque les femmes sont encouragées à croire en leur propre capacité à innover, à créer et à diriger. Cette année, avec le soutien de la Coopération Technique Belge, elle a invité les meilleures élèves de huit villages à travailler pendant deux mois dans son entreprise pour apprendre à produire des aliments bétail. Elle espère que cela incitera davantage de filles à devenir de futures entrepreneures et incitera certaines à poursuivre leurs études pour devenir des expertes en agriculture.

Les faiseurs de changement visionnaires comme Nafissa sont le genre de leaders que le Programme de Leadership au Sahel (PLS) de L’Initiative OASIS cherche à trouver et à soutenir. Le programme leur fournit des compétences complémentaires afin qu’ils puissent atteindre le maximum de personnes avec un impact plus important. Nafissa reconnait que le PLS lui a permis d’améliorer significativement ses compétences en plaidoyer : «Mon niveau en matière de plaidoyer a considérablement augmenter, ce qui m'a permis d’obtenir deux financements». Au regard de son ambition et de ses compétences, rien n’arrêtera Nafissa dans sa mission d’aider les producteurs à élever des animaux en bonne santé pour subvenir aux besoins de leurs familles, créer de nouveaux emplois et nourrir le pays. Et en cours de route, elle continuera à inspirer les filles à devenir les leaders de demain.

Click here for English version.

 

Les Participants du PLS 2018

Niger

ABDOURAHAMANE ILLIASSOU Salamatou

Screen Shot 2017-11-14 at 11.34.19 AM.png

Salamatou ABDOURAHAMANE ILLIASSOU est passionnée de la nature et de la biodiversité. Elle a débuté sa carrière dans le World Wildlife Fund et le Centre Africain des Zones Humides (Ghana) et elle poursuit ses recherches dans conservation de la biodiversité, écologie urbaine et péri-urbaine, et le développement durable. Elle enseigne à l’université de Diffa où elle s’investie activement dans la lutte pour la scolarisation et le maintien des jeunes filles à l’école dans un contexte d’insécurité. Elle participe également à la sensibilisation des jeunes et des femmes sur toutes les questions liées à l’extrémisme violent et à la déradicalisation. 

ADAMOU SOULEY aissa

Screen Shot 2017-11-01 at 3.44.24 PM.png


Aissa ADAMOU SOULEY a capitalisé une expérience professionnelle dans les domaines de l’éducation et du genre pendant 14 années, à travers les postes qu’elle a occupés au sein de plusieurs organisations. Elle est actuellement l’Experte en Genre à CARE Niger et elle est très engagée en faveur de l’autonomisation et du leadership de femmes et des filles du Niger et du Sahel où elle a milité dans le milieu associatif. 
 

ADO HALADOU Mahaman Moctar

Screen Shot 2017-11-14 at 12.40.30 PM.png

Mahaman Moctar ADO HALADOU est titulaire d’une licence en sciences agronomiques et l’Initiateur et le Président de l’Association des Etudiants Ressortissants de la Région de Zinder à l’Université Dan Dicko Dankoulodo de Maradi. Il a commencé à travailler avec Bien Être de la Femme et de l’Enfant en 2010, ensuite Save The Children UK et après la Direction Régionale de la Population, Promotion de la Femme et Protection de l’Enfant. Il travaille pour OASIS depuis 2015 en qualité d’assistant de recherche et il lutte pour l’éducation et le développement socioéconomique de la jeunesse et la femme au Sahel.

ALFOUZAZI Amina

Picture1.png

IBRAHIM AMINA ALFOUZAZI est sage-femme de formation depuis 1999 et titulaire d’un DESS en Santé de la Reproduction. Durant ces expériences professionnelles. Elle a eu à organiser des cliniques mobiles pour désenclaver et permettre un accès plus facile de la PF aux femmes nomade car elle a la forte conviction que soutenir les femmes en milieu rurale reste primordial.          

AHMADOU YOUSSOUFOU ASMAOU

Screen Shot 2017-11-21 at 4.17.48 PM.png

Asmaou AHMADOU YOUSSOUFOU est diplômée en Gestion des Projets au Centre Africain d’Etudes Supérieures. Elle est actuellement volontaire des Nations Unies en Genre au PNUD Niger où elle milite pour l’égalité et l’équité des sexes.  Elle est la spécialiste chargée d’accompagner les cellules Genre des Ministères sectoriels et elle est aussi engagée dans les questions liées à l’Autonomisation de la femme et au Leadership féminine.

boubacar kanfo nafissatou

Screen Shot 2017-11-21 at 4.23.09 PM.png

Nafissatou BOUBACAR KANFO est titulaire d’un diplôme de Technicien Supérieur en Marketing. Elle crée l’ONG Bien être de la Femme Rurale  en 2012 en vue d’aider les femmes. Elle totalise aujourd’hui 5 ans d’expérience dans le domaine de l’autonomisation des femmes. Aider les personnes en difficultés ou margnialisées fait partie de ses priorités

DJIBIR Ibrahim

Screen Shot 2017-11-27 at 1.50.09 PM.png

Ibrahim DJIBIR est le Coordonnateur des équipes mobiles & Marie Stopes Ladies à Marie Stopes Niger. Il travaille dans le monde humanitaire depuis 2005 où il a occupé plusieurs postes en plus d’enseigner des agents de santé. Issu de la première promotion des techniciens supérieurs en santé de la reproduction du Niger après une formation d’Infirmier Diplômé d’Etat, il est maintenant inscrit à un programme de Master en suivi et évaluation. Il est honoré et heureux d’être sélectionné dans le PLS 2018 qui cadre avec sa vision et son ambition à l’égard des plus vulnérables pour un monde plus juste.

Elh Oumarou Isman

Screen Shot 2017-11-27 at 1.56.41 PM.png

Isman ELH OUMAROU travaille pour l’ONG catholique Relief Services pour l’implémentation de l’approche Couple SMART et les Méthodes de planification Familiale Naturelle. Il est titulaire d’un diplôme d'Infirmier d’Etat et d’une licence en santé reproductive. Avec 7 ans d’expérience professionnelle entre le secteur public et les ONG, il a participé à plusieurs projets pilotes de planning familial au Niger précisément dans la région de Maradi. Cette initiative est une opportunité pour lui d’acquérir plus d’expérience dans le noble combat qui consiste à aider la population à mieux vivre.

GARBA DANDANO IBraHIM

Screen Shot 2017-11-27 at 2.56.12 PM.png

Ibrahim GARBA DANDANO est un médecin de formation il a exercé initialement dans le domaine de la prise en charge de la malnutrition avant de me retrouver dans le plaidoyer et la communication pour le changement de comportement et la résilience des populations. Il s’engage résolument dans la voie qui mène les femmes vers l’autonomisation et sa nation vers le développement.

HAROUNA Balkissa

Screen Shot 2017-11-27 at 3.34.59 PM.png

Balkissa HAROUNA est rentrée au Niger pour servir comme gestionnaire de programme auprès de diverses organisations internationales (ACDI, CTB, FIDA, IRD ) après la fin de ses études en gestion internationale à HEC Montréal. Elle a eu la chance aussi d'évoluer progressivement dans les responsabilités professionnelles qu’elle a assumées : donner le meilleur de soi-même pour maximiser les résultats du Projet Sarraounia, qu'elle coordonne depuis 2017,  représente un défi pour elle.

IBRAHIMA AZILAYA Fatouma

Screen Shot 2017-11-27 at 3.59.29 PM.png

Fatouma IBRAHIMA AZILAYA  est la Coordinatrice du projet Atteindre les Adolescentes Mariées, un action de l’Université de la Californie San Diego mis en œuvre par Pathfinder Internationale au Niger et en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique, Lafia Matassa, Centre de Promotion de la Démocratie et du Développement Benin et Cambe /Hope Consulting. L’objectif est de tester trois modèles d’interventions dans trois districts de la région de Dosso et de trouver la stratégiques la moins coûteuse et la plus efficace pour atteindre les adolescentes mariées.

MAMADOU BADJE Hannatou

Screen Shot 2017-11-27 at 4.02.04 PM.png

Hannatou MAMADOU BADJE a une Maîtrise en Economie Générale et DESS en Gestion Macroéconomique à l’UAMD de Niamey. Elle 8  ans d’expérience au PAM dans les domaines du développement rural, de l’éducation et de la nutrition. Elle a contribué à la mise en œuvre des activités qui rentre dans le cadre de la scolarisation des jeunes filles et de l’autonomisation économique des femmes.

Mamoudou Babi Mahamadou

BABI pic.jpg

Mahamadou MAMOUDOU BABI a 5 ans d’expérience dans le monde des ONGs internationales. Il est Chargé des Jeunes & Communication Interpersonnelle à Marie Stopes  au Niger. En  5 ans, il a engrangé expériences dans le management des ressources, la gestion financière, le suivi-évaluation, d’appui conseils et de plaidoyer. Aujourd’hui il rêve d’un Niger et une Afrique où les Jeunes seront plus responsabiliser et impliquer dans les prises des décisions et surtout dans les programmes de la Santé de la Reproduction, de la planification familiale et du capture du dividende démographique.

MOUSSA BARMA Aïchatou

Screen Shot 2017-11-27 at 4.13.07 PM.png

Aïchatou MOUSSA BARMA est l’Assistante Programme Education depuis 2015 au Programme Alimentaire Mondial Niger et elle est diplômée Supérieur en Travail Social. Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Conjoint « Accélération pour l’autonomisation économique des femmes rurales » et « le projet sur la stratégie des jeunes filles adolescentes », son ambition est à combattre pour l’autonomisation économique et le respect des droits de ces dernières. Elle lutte aussi pour l’équité du genre pour une pleine participation au développement socio-économique du Sahel.

Saley MAIMOUNA

photo Maimouna Saley.jpg

Maimouna SALEY est la coordonnatrice planification familiale au sein de l’ONG PSI/ Niger, spécifiquement au niveau du projet Women’s Health Project. Elle travaille pour l’amélioration de la santé des femmes et pour la réduction de la mortalité maternelle à travers l’accroissement de la prévalence contraceptive et des soins après avortement. En mettant en réseau des centres de santé privés et en appuyant les CSI du secteur publique, PSI/Niger envisage de mieux cerner les besoins des jeunes et de les impliquer dans l’identification de leurs besoins et ensemble trouver des solutions, ainsi développer des stratégies axées sur nos jeunes et adolescents.

SOUMAILA KOURE Abdoul Aziz

Screen Shot 2017-11-27 at 4.40.35 PM.png

Abdoul Aziz SOUMAILA KOURE est un ingénieur des techniques d'élevage, sa carrière débutât en 2006 avec le Proxel à Dakoro, puis le SAREL, le PASADEM sur 18 communes de Maradi. Il a acquis beaucoup d’expérience dans la prise en comte du genre et l’intégration de la nutrition dans la planification des actions du développement pour la sécurité alimentaire des ménages vulnérables. Il est cadre genre-sensible.

WALI Maimou

Screen Shot 2017-11-27 at 4.43.53 PM.png

Maimou WALI est active dans la promotion de l’équité entre les genres. Elle a travaillé dans plusieurs programmes de renforcement du responsabilisation des femmes et elle a également réalisé des études sur l’autonomisation des femmes. Elle est actuellement dans l’expérimentation d’une approche d’autonomisation des jeunes filles et garçons. Elle est engagée avec une bonne expérience de pratique des actions de développement.

Tchad

DATOLOUM LAOTAYE ALEXIS

Screen Shot 2017-11-27 at 1.34.09 PM.png

Alexis DATOLOUM LAOTAYE est le Chef du Service Suivi-Evaluation et Point Focal de la Planification Familiale au Programme National pour la Santé des Populations Nomades, Insulaires et des Zones d’Accès Difficile du Ministère de la Santé Publique. Il est un enseignant vacataire dans les écoles de la santé, Coordonnateur de l’Association Hygiène dans nos Foyers et Chargé de la Santé de Reproduction de l’ONG Réseau des Hommes Engagés pour la Promotion du Genre et de la Santé Maternelle.

DJALLAH habiba

Screen Shot 2017-11-27 at 1.38.57 PM.png

Habiba DJALLAH est la Directrice Générale de la Planification, de l’Administration et de la Communication et le Point focal du projet SWEDD au Ministère de la Femme. Elle a été Directrice de la Microfinance et elle est titulaire d’une maitrise en banque- assurance- finance et d’un Master II en Economie de Développement. Elle est engagée pour la cause des femmes et sensible aux souffrances de ses sœurs qui sont les piliers des sociétés africaines.

DOUGSSA RITA

Screen Shot 2017-11-27 at 1.54.01 PM.png

Rita DOUGSSA est une Technicienne Supérieure en Sante avec huit ans d’expérience dans la santé sexuelle et reproductive. Ses domaines d’intérêt sont la planification familiale, les soins après avortements et la santé de la mère et de l’enfant. Elle une expérience en renforcement des capacités des agents de santé et engagement communautaire et coordination des programmes SR. Son rêve est de voir la femme africaine en général et tchadienne en particulier jouir de tous ses droits en matière de santé sexuelle et reproductive.

Hoinathy Rimingaye

Screen Shot 2017-11-27 at 3.37.09 PM.png

Rimingaye HOINATHY est titulaire d’un Master en Relations Internationales. Il est responsable du volet Formation et Insertion Professionnelle des jeunes du projet « Jeunes Debout ». Il travaille avec les acteurs publics et privés pour une meilleure connaissance et mise en œuvre des politiques publiques, et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes issus des familles défavorisées. Il croit que l’amélioration des conditions de la vie des populations soit notre défi majeur.

MOALLOUM TARDA OLIVIER

Screen Shot 2017-11-27 at 4.11.17 PM.png

Olivier MOALLOUM TARDA est un médecin de formation avec un diplôme de  Master en Population et Santé option Analyse des Politiques et Systèmes de Santé. Après dix années d’exercice dans le cadre du projet Chad Développement (Projet pétrolier) de la Banque mondial au Tchad, il occupe depuis 5 ans poste de Chargé de programme Santé Maternelle au Bureau pays du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). Il appuie le Ministère de la Santé publique sur visant à réduire la mortalité maternelle.

NELOUM Clarisse

Clarisse NELOUM est titulaire d'un Master en l’Administration et Gestion du Personnel au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris, Antenne de Cotonou au BENIN; d'un Master II en Développement et Management des Ressources Humaines à l'Institut Polytechnique le Citoyen de Cotonou au BENIN  et également d'un Master II en Analyse Économique et Développement International, option Développement et Financement du Secteur Privé à l'Université d'Auvergne de Clermont Ferrand en France. Elle est actuellement le Chef de Service Promotion Féminine à la PARCEC.

NZEUYANG NZOUCKIO Carine Flore

Screen Shot 2017-11-27 at 4.23.49 PM.png

Carine Flore NZEUYANG NZOUCKIO est une Statisticienne et une Économiste de formation. Elle accumule environ dix années d’expérience dans domaines divers liés au développement. Actuellement elle est la Coordinatrice Suivi Évaluation à CARE Tchad. Elle développe les outils et les mécanismes en vue d’assurer une meilleure qualité des interventions et à démontrer les effets et les impacts des interventions de Care dans les domaines de l’autonomisation  des femmes, des droits des femmes et des filles.

SECKA SERAH

SeckaSerah picture.jpg

Serah Secka est titulaire d’un Master en Audit- Finance et Comptabilité. Elle travaille dans le milieu humanitaire dans la protection des réfugiés avec l’ONG HIAS en partenariat avec le HCR et elle est aussi la charge de programme de l’Organisation des Femmes du Millénaire section Tchad. Dans le cadre de son travail en tant qu'humanitaire, elle a bénéficié de plusieurs formations notamment dans la lutte contre la violence basée sur le genre, la gestion de conflit et la cohabitation pacifique, gestion de projet et autonomisation de la femme.

Souley Harouna Issaka

Issaka SOULEY HAROUNA est un jeune nigérien au parcours professionnel dans les domaines du développement de la femme et de l’enfance autant dans les contextes du développement que ceux humanitaires dans plusieurs pays de la zone sahélienne. Il est le Juriste et le Coordinateur des projets de la Solidarité Internationale de formation. Sa vision pour les filles et les femmes du Sahel est « que chaque mariage soit consenti, et chaque enfant désiré 

Les Participants du PLS 2017

Burkina Faso

NFON DIBIE SANOGO AZARA

 Azara NFON DIBIE SANOGO est coordinatrice de projets Filières agroalimentaires et Genre au Gret Burkina, où elle met en œuvre des programmes de développement dédiés aux personnes et aux groupes vulnérables. Elle ambitionne influencer les politiques dédiés aux femmes et aux jeunes dans son pays, car ces groups constituent, selone elle, le fer de lance du développement. 

OUEDRAOGO/ZOUNGRANA LUCIE 

Lucie OUEDRAGOGO/ZOUNGRANA est Sage-Femme d'Etat. Ses débuts dans l'humanitaire remontent à 2011 avec l'ONG Médicos Del Mundo. Au fil du temps elle a acquis des compétences en gestion de projet, renforcements de compétences des acteurs, autonomisation des femmes, SRAJ, Mobilisation sociale, renforcement de capacités des structures Sanitaires. Elle croit que l'émergence du Sahel tient à l'intégration de la plantification dans tous les secteurs d'activités. 

PARE KIBISSI ISMAËL

Kibissi Ismaël PARE est Hydraulicien de formation, spécialiste en stratégie d’adaptation face au Changement Climatique. Titulaire d’une maitrise en gestion des projets, PARE est en fonction à la Direction Générale des Aménagements Hydrauliques en tant que responsable du Service de Diffusion des Technologies d’innovantes et des Formations. Il travaille avec de nombreux acteurs du monde rural notamment sur les questions liées à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à l’adaptation face au changement climatique. PARE est le Président de l’association Jeunesse d’Afrique pour la Sauvegarde de l’Environnement (JASE).

VALEA ELY

Opérateur de Terrain au Projet Filets Sociaux Burkin Naong Sa ya depuis février 2015, Ely VALEA est un acteur de mise en œuvre de plusieurs interventions communautaires dans la région du Nord du Burkina. Educateur Social titulaire d’une licence en psychologie, il est actuellement Coordonnateur d’une association (APJAD) au Passoré qui fait de la promotion du genre son cheval de bataille.

CONOMBO MADY

Mady CONOMBO, Infirmier spécialisé en épidémiologie, titulaire d’un certificat en psychologie sociale et du travail, Point Focal Nutrition de la Direction Régionale de la Santé du Centre-Sud du Ministère de la Santé du BURKINA FASO. Enseignant vacataire dans les écoles privées de santé.

SIMPORE/KOMBASSERE ANNE 

Titulaire d’une maîtrise en Sociologie, d’un master en Gestion de projet, Anne KOMBASSERE/SIMPORE, prépare un master en Genre, Population et Développement. Avec plus de 8 ans d’expériences professionnelles dans des ONG de développement au Burkina Faso, elle est actuellement très engagée dans le domaine social pour l’amélioration des conditions de vie des enfants et des femmes à travers l’association GRACE dont elle est la présidente. Elle croit que ce programme est une opportunité qui va l’aider à mieux réussir dans son engagement en faveur du développement.

Mali

BABY AÏSSATA

Aïssata BABY, conseillère en Plaidoyer et Mobilisation Communautaire à CARE International Mali. Elle a une Maîtrise en Sociologie une Maîtrise en Développement Communautaire. Son ambition c’est mener le combat pour le respect des Droits Humains, l’Equité du Genre, faire des Nouvelles Technologies de l’Information un moyen pour démystification l’obscurantisme des communautés pour l’accès à un avenir sécurisé pour le sahel.

SANGARE OUSMANE

Ousmane SANGARE est sortant de l’Ecole Normale Supérieur de Bamako avec comme grade Professeur d’Enseignement Secondaire. Actuellement il occupe le poste d’Officier Education au sein de l’ONG internationale Norwegian Refugee Council. Il est chargé de mettre en œuvre les activités du Programme Education dans la Région de Gao et celle de Kidal au Nord du Mali.

TRAORE ABDOULAYE HAÏDARA

Abdoulaye Haïdara TRAORE, Médecin Malien travaillait depuis plus de 10 ans dans le domaine de la santé, surtout la santé de la reproduction dans les secteurs publique et privée. Il aspire à servir partout dans le monde dans une optique de développement durable pour le bonheur des individus.

 

TOURE ADAMA 

Adama TOURE a été consultant expert environnementaliste du bureau d’étude CEDI SAHEL dans le cadre du projet de MCA-Mali pour aménagement des zones irriguées de l`Office du Niger. Il est professeur assistant de Chimie et d`Environnement à ENI-ABT. Actuellement, M. Toure travaille sur le changement climatique et les ressources en eau dans le cadre de sa thèse, et est auteur de deux articles.

SIDIBE ROSELINE KANY

Roseline Kany SIDIBE est diplômée de l’Université de Yaoundé au Cameroun avec un Master Professionnel en démographie. Après ses études démographiques, Roseline s’est davantage concentrée sur la recherche au Mali, notamment sur les questions de genre, en particulier sur les mutilations génitales féminines, la santé maternelle et la planification familiale, ainsi que sur le travail et l’éducation des enfants surtout des petites filles. Roseline est actuellement Responsable Suivi-évaluation Redevabilité et Apprentissage du projet « Food For Education and Child Nutrition (FFE)» à Catholic Relief Services du Mali.

Mauritanie

wague FATIMATA simina

Diplômée en Master 2 en Développement International de l’Université d’Auvergne (France), Fatimata Simina WAGUE contribue à la conservation de la biodiversité mondiale en travaillant en tant chargée de la planification et du suivi-évaluation au Parc National du Banc d’Arguin en Mauritanie, qui est une aire marine protégée, patrimoine mondiale de l’humanité. Très active dans les organisations de la société civile, Simina est trésorière adjointe de l’association mauritanienne de suivi-évaluation, et milite pour la promotion de la culture de l’évaluation des programmes et politiques publiques.

BERrAZE ould EL houssein

Ould El Houssein BERRAZE est Président de la Fondation Réadaptation à Base Communautaire pour les Personnes en Situation de Handicap en Mauritanie. Sa devise est de défendre les droits et la promotion et la protection de cette couche de population vulnérable qui est très stigmatisée et marginalisée, il assiste, il encadre, il habilite, il défends et il facilite pour que cette couche de population peut vivre positivement avec leurs handicaps sans stigmatisation et marginalisation dans ce bas monde de mondialisation.

n'gaide AISSATA ALASSANE

Aissata Alassane N’GAIDE est Mauritanienne de 34 ans. Elle milite depuis 2005 au sein de la société civile Mauritanienne en particulier au sein de celle qui œuvre dans le domaine la promotion de la santé sexuelle et reproductive des populations défavorisées et dans le domaine de la préservation des droits humains pour tous et la participation des populations clés les plus vulnérables. Elle adhère aux principes d’égalité et de justice pour tous et elle est persuadée que la jeunesses africaine a un rôle à jouer car dans nos pays le plus grand défis de développement doit être relever par la jeunesses. C’est pour ces raisons qu'elle a créées, en 2009, avec des amis une association de gestionnaires pour le développement (AGD) dont elle assure le poste de Secrétaire Générale. Ils ont exécuté plusieurs projets qui interviennent notamment dans le domaine de promotion de la planification familiale, santé reproductive et les droits humains. En septembre 2016, elle a été choisie le projet prévention des conflits et dialogue interculturel, comme point focal au niveau de la région sud de Nouakchott (Capital de la Mauritanie). Titulaire d’une licence en gestion de projet, elle parle couramment l’Arabe et le Français avec des notions de base d’Anglais. Elle est heureuse d’être choisie lauréat PLS 2017, elle est sur que nous pouvons ensemble jouer un rôle dans le développement du Sahel aussi bien niveaux de l’éducation, les droit humain, la protection et accompagnement des enfants, en particulier les filles.

Niger

HAMIDOU ABDOULAYE NAFISSA 

Nafissa HAMIDOU ABDOULAYE est spécialiste en Genre et plaidoyer dans les projets et programmes de développement, ce qui l’avait amené à travailler avec des ONGs et des programmes. Nafissa Hamidou Abdoulaye créa une Entreprise de fabrication d’aliment bétail à base des produits locaux en 2013.

 

ISSOUFOU OUMA KALTOUME

Ouma Kaltoume ISSOUFOU est nigérienne et mère de trois (3) enfants. Titulaire d’un Ingéniorat d’Etat en Agro-économie et d’un Master Professionnel en Politique et Pratique de Développement, elle a capitalisé une riche expérience ces 13 dernières années dans le domaine du développement économique et social dans bien de Projets et ONG Internationales au Niger. Elle adore les contacts multiculturels dans un esprit de tolérance et d’enrichissement mutuel.

SOUMAILA HADIZATOU

static1.squarespace.png

Femme leader membre des 100 femmes modèles du Niger, Hadizatou SOUMAILA est très active dans la promotion des droits des Femmes et des jeunes au Niger. Membre du groupe « Women leaders : Promoting Peace and Security », initiative du Gouvernement d’Etat des Etats Unis. Elle est aussi active dans la promotion du rôle des femmes et jeunes dans la gestion de la paix.

SAKY SOULEYMANE ROUMANATOU

static1.squarespace-1.png

Souleymane Roumanatou SAKY, lauréate pour le PLS 2017, Ingénieur de Techniques Agricoles. Elle est Assistante en Leadership Féminin et Amélioration de la Sécurité Nutritionnelle au Programme de Développement de l’Agriculture Familiale (ProDAF) au niveau de l’Unité de Gestion du Programme (URGP) de Zinder au Niger.

 

CHEFFOU AICHATOU

Aichatou CHEFFOU totalise 18 ans d'expérience dans des ONG internationales dont 10 ans passée à l'ONG Care international dans divers projets de santé/nutrition et du Genre à des postes de différentes responsabilités. Elle est dotée d'une solide expérience en matière de santé/nutrition incluant la conception, la planification, la mise en place, la gestion et le suivi des activités à toutes les échelles. Aichatou a été coordinatrice santé et Nutrition a Africare- Niger, Gender Officer et est actuellement TEAM LEADER Santé Nutrition Communautaire au sein de REGIS-ER- Niger. Aichatou a créé et anime un groupe sur Facebook dénommé «Tribune des filles et des Femmes» dans lequel sont discutés les problèmes de cette frange de la population. 

MAHAMANE MAMAN SANI

Maman Sani MAHAMANE est médecin nutritionniste, diplômé de l’université Abdou Moumouni de Niamey(Niger). Médecin Chef du District Sanitaire Niamey 1. Avec plus de six(6) ans d’expérience dans la planification familiale et la nutrition, nous sommes résolument engagés à ‘apporter notre pierre à l’édifice dans le combat que mène l’humanité pour l’éradication de la pauvreté, condition indispensable à un développement durable.

Sénégal

DIENG ALIOUNE BADARA

Alioune Badara DIENG est un psychologue conseiller. Il s’intéresse aux questions liées à l’autonomisation des jeunes filles par l’éducation et l’engagement citoyen. Responsable de l’Observatoire de la Vulnérabilité à la Déperdition Scolaire, il milite pour l’inscription, le maintien et l’orientation des jeunes filles du Sahel dans les filières scientifiques et techniques. Sa passion pour les questions de l’emploi et de l’insertion des jeunes l’a amené à animer des ateliers de formation en leadership et développement personnel.

CISS MARIE FÉLICITÉ

Marie Félicité CISS a 32 ans et est  sénégalaise. Infirmière d’état de formation depuis 2007 et titulaire d’un master en gestion de projet de développement, elle a travaillé dans l’ONG Caritas Sénégal de 2009 à 2012 en tant que superviseur de zone du département de Pikine dans un projet de lutte contre le paludisme, puis à Plan comme chargée de projet de 2012 à 2013 à Louga et de 2014 à maintenant Responsable de zone à Intrahealth dans un projet de lutte contre le paludisme, la tuberculose et le VIH.

BA ALIOU HAMADY

Ingénieur en aménagement du territoire, Aliou Hamady BAfait du développement des zones rurales à faible résilience une de mes priorités. Son action, par l’entremise des organisations pastorales, est centrée sur les femmes. Il se bat pour l’adoption et la diffusion d’innovations simples pour amortir les chocs climatiques sur les systèmes de production et accroître la viabilité et la productivité des exploitations. Passionné de recherche, il a eu à faire plusieurs publications et études sur le développement rural mais également des plaidoyers pour l’améliorations des conditions de vie des populations vulnérables.

diop KHADY SOW

Khady Sow DIOP est enseignante de formation et est titulaire d’un Master en Management de Projets. Elle enseigne l’espagnol dans la fonction publique sénégalaise depuis 15 ans. Elle a eu, dans l’exercice de ses fonctions, à coordonner le partenariat entre le Lycée Charles De Gaulle de Saint Louis et le Lycée du Pays de Retz de Nantes (2004 à 2008). En outre, elle a eu à diriger le bureau genre du Lycée Jules Sagna de Thiès entre 2012 et 2016. Mme Diop est également membre du Forum Civil, section de Thiès et d’Equitas Sénégal. Dans le cadre de ses activités dans Equitas, elle est membre du comité de pilotage du projet APCF (Autonomisation et Participation Citoyenne des femmes et des filles) et a été le point focal de l’action communautaire portant sur l’état civil dans la commune de Thiès Ouest (de septembre 2015 à janvier 2016).

Tchad

AHMAT ABDERAHIM ABBO

Abderahim Abbo AHMAT est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur de la Statistique de l’ISSEA de Yaoundé/Cameroun et d’un master en Analyse Economique et Développement International option Gestion de la Politique Economique (GPE) du CERDI en France. Actuellement Chef de Département à l’INSEED et Coordonnateur de la Quatrième Enquête sur les Conditions de Vie des Ménages et de la Pauvreté au Tchad.

GEBBE ndari

Diplômée en Sciences de la Population à Université Cheikh Anta Diop de Dakar Ndari GEBBE est titulaire d’un Master en Population, Développement et Santé option : Santé sexuelle et reproductive. Ambassadrice et Lauréate du prix Next Einstein Forum 2016 cette jeune volontaire et formatrice en SRAJ a contribué à la promotion de la santé de reproduction des jeunes de son pays.

IBRAHIM GODY SALAMATOU 

Salamatou IBRAHIM GODY est sage femme de formation travaillant dans la maternité pendant 5 ans, technicienne supérieur en soins infirmier avec option administration/enseignement elle a exercé à l’hôpital Général de Référence National pendant 3 ans comme surveillant de service de cardiologie. Spécialiste en santé de reproduction affectée à la direction de la Santé de Reproduction elle occupe le poste de suivi/ évaluation, point focal sécurisation de produit de SR depuis 4ans et chef de service de santé maternelle néonatale et la planification familiale au Ministère de la Santé Publique

Didier tidjem

Tidjem DIDIER est agroéconomiste, il est comptabilise 10 ans d'expérience avec les ONG nationales du Tchad. Au poste de chargé des programmes et projets à l'ONG Association pour l'Autopromotion rurale (APR), il est responsable des questions d'agriculture durable et résilience des systèmes d'exploitation agricoles face au changement climatique. Il est doté d'unne bonne expérience en matière de suivi/évaluation et planification. A ce titre il a été consultant à INADES FORMATION Tchad pour l'évaluation du Projet UE pasild 10e FED. Passionné des questions de plaidoyer, il a réalisé une étude d'impacts économiques des accaparements massifs terres agricoles à Bébédja, au Sud du Tchad en 2014. Il demeure à l'heure actuelle le superviseur permanent des mesures de résilience pour le compte de la GIZ dans le cadre du projet << adaptation au changement climatique par l'agriculture dans le bassin du lac Tchad>>. 

PITBAYE PETER

Titulaire d’un master 2 en Population et Sante obtenu à l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) d’Ouagadougou et d’une licence en Sciences et Techniques Pharmaceutiques à l’Institut Universitaire des Sciences et Techniques d’Abéché (IUSTA) - Tchad, Peter PITBAYE occupe le poste de Project Manager dans l’ONG Malaria Consortium au Tchad et conseiller auprès des jeunes en exode rural à N’Djamena. IL rêve devenir un expert en conception de projets sociaux afin d’intervenir auprès de la communauté rurale pour la maîtrise de la reproduction et de l’autosuffisance alimentaire.

DJOUNOUMBI EMMANUEL

Screen Shot 2016-12-14 at 3.28.17 PM.png

Emmanuel DJOUNOUMBI est chargé de Conception Suivi &amp; Evaluation des projets et programmes à World Vision International au Tchad. Il est titulaire d’un Master 2 en Géomatique-Aménagement- Gestion des Ressources et d’une Maitrise en Sociologie/Anthropologie de l’Université de N’Gaoundere au Cameroun. Il est en outre blogueur sur la plateforme Mondoblog de Radio France Internationale.

Les Participants du PLS 2016

Burkina Faso

BA Youssouf

Youssouf BA est chargé de communication et plaidoyer à l’Association Burkinabè pour le Bien-être Familial (ABBEF), structure affiliée à l’IPPF. Il prépare actuellement un Master 2 en communication pour le développement à l‘université de Ouagadougou. Il croit au potentiel de la PF pour l’amélioration de la santé et de la qualité de vie des femmes et des enfants, condition sine qua non d’un développement durable du Burkina Faso et endogène aux pays du Sahel. Le Programme de Leadership au Sahel se présente donc pour lui comme une belle opportunité de renforcement de capacités et d’apprentissage avec des experts de hauts niveaux.

DARE Napo Guitcha Betébe

Napo Guitcha Betébe DARE est infirmier-sociologue et Président de l’Association Nationale des Infirmiers et Infirmières du Togo (ANIIT). Il est de nationalité togolaise et est actuellement en dernière année du Master Recherche en Sciences de la Population à l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP), Ouagadougou-BF. Daré est spécialisé en renforcement des systèmes de santé et en sciences sociales. 

GANEMTORE Windkouni Fidèle Bonaventure

Windkouni Fidèle Bonaventure GANEMTORE a été désigné ‘’African Youth Hero 2015’’ par l’Union Africaine. Ganemtoré  est un jeune leader burkinabé très engagé pour la  Santé Sexuelle et Reproductive, précisément la planification familiale. Depuis 2010, il s’est engagé aux côtés de l’Association Burkinabé pour le Bien Etre Familial (ABBEF) et du Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) pour la promotion de la Planification Familiale. Durant son stage à l’IPPF RA en 2014, il a brillamment réalisé son propre projet, le Five Five Tour, qui a permis d’offrir des services  de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) de qualité aux populations vivant en zone rurale. Depuis juillet 2015, il est le Secrétaire Général National du réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la planification familiale (PF) du Burkina Faso.

OUEDRAOGO Joachim

Joachim OUEDRAOGO  est Economiste du développement de formation. Il est également titulaire d’un Master en Management des entreprises et des organisations avec une spécialisation en Innovation, Développement et Sociétés. Il est l’Economiste Assistant du Secrétaire Permanent et il est Chargé de projet à la Fédération Nationale des Industries de l’Agroalimentaire et de Transformation du Burkina (FIAB). Il appuie également le secteur privé rural dans le plaidoyer, l’analyse et le suivi-évaluation des politiques et programmes nationaux et sous-régionaux.

PARE Marie Pascale

Marie Pascale PARE  est Responsable commerciale à Marie Stopes International (MSI) Burkina Faso. MSI est fortement engagée pour la femme à travers la PF et la prise en charge des soins après avortement. Elle a toujours été au service des femmes. Elle a notamment travaillé dans le marketing social à la mise à disposition d’une pilule contraceptive efficace et accessible aux femmes.

ZOUNGRANA S. Guy Frédéric

S. Guy Frédéric ZOUNGRANA est Conseiller des affaires économiques, spécialiste en Gestion de l’Environnement. Zoungrana a beaucoup travaillé sur les questions rurales en matière agricole et de ressources naturelles. Ses centres d’intérêts professionnels sont axés sur la gestion des ressources naturelles, l’agriculture familiale, le genre, l’économie verte et le développement durable.  Il est actuellement Chargé des questions de l’Economie Verte au Secrétariat Permanent du Conseil National pour l’Environnement et le Développement Durable.

Mali

CISSE Boubacar

Boubacar CISSE est médecin de formation, titulaire d’une Expertise Universitaire en Santé Sexuelle et Reproductive de l’Université Internationale d’Andalousie de l’Espagne. Il possède plus de dix ans d’expérience dans la santé reproductive, dans l’encadrement et l’accompagnement des organisations de la société civile, la formation et l’appui technique aux prestataires de santé, le suivi et l’évaluation des activités communautaires de promotion des pratiques hygiéniques. Depuis plus de six ans, il est membre de l’équipe de direction de Marie Stopes International Mali (MSIM), organisation active dans la santé de la reproduction et la Planification Familiale. A MSIM, il a également été responsable du lancement et de l’implantation du réseau de franchise sociale Blue Star qui compte actuellement cent cinquante structures de santé communautaires et privées.

DEMBELE Maïmouna Dioncounda

Maïmouna Dioncounda DEMBELE se définit comme une citoyenne de la CEDEAO et du monde. Juriste internationaliste de formation, elle est militante des droits humains sur les questions des femmes/filles et féministe. Membre de réseaux nationaux, régionaux et internationaux de femmes et de jeunes, Maïmouna travaille actuellement à Care International au Mali comme conseillère en Violences Basées sur le Genre.

HARBER Fatouma

Fatouma HARBER est psychologue de formation et elle exerce maintenant plusieurs métiers : chargée de projet pour une ONG, journaliste et correspondante de presse, blogueuse et activiste. Elle est également professeur de psychopédagogie depuis 9 ans dans un institut de formation des maîtres à Tombouctou, sa ville de naissance et sa base.

SIDIBE Alfousseni

Alfousseni SIDIBE est un jeune leader, organisateur communautaire et professeur d'anglais. Sidibe est chargé des Communications de Feed the Future Mali pour le Projet “Chaîne de Valeurs Céréales”, un projet céréalier de sécurité alimentaire au Mali financé par le gouvernement américain. Sidibé a pour passion d’aider d’autres personnes à améliorer leurs conditions de vie. Il aime le leadership, le développement personnel, l’agriculture et l’environnement.

TRAORE Amadou Tibou

Amadou Tibou TRAORE est Coordinateur National Adjoint à Famine Early Warning Systems Network (FEWS NET) / Chemonics International. Traoré est titulaire d’une maîtrise en Anthropologie et doté de dix ans d’expériences dans le domaine de la Sécurité Alimentaire et des Moyens d’Existence. Du poste d’animateur à celui de Coordinateur de projet, il a fait un parcours marqué par l’amélioration des conditions de vie des couches défavorisée. 

Mauritanie

YARAH ALLAH Seniya Haïdara

Seniya Haïdara YARAH ALLAH est présidente de l’Association des femmes éducatrices pour la Promotion des droits humains. Enseignante détachée au Ministère de l’Education National et très engagée dans le militantisme pour les droit de l’homme, précisément le droit de la femme et des enfants,  elle est présidente de la coalition de 65 coopératives à Nouakchott. Sa devise est : « Défendre, servir, assister, encadrer, soutenir, informer et former les populations les plus vulnérables. »

WARR Aichetou Amadou

Aichetou Amadou WARR est manager de projets et programmes de développement, secrétaire générale et responsable Genre dans l’ONG Association Multiculturelle pour un Avenir Meilleur (AMAM) et chef de projet Adjointe dans un projet de promotion de la coexistence pacifique : ‘’Résolution de conflit par la médiation et la promotion de la coexistence pacifique’’ Sa vision: que nous, les femmes, sommes 52% de la population, nous, les femmes ne devons pas attendre que les 48% (que sont les hommes) se prennent en charge pour ensuite nous prendre en charge. L'autonomisation des femmes est plus que nécessaire et reste le devoir de tous. Pour cela il faut impérativement faire de la scolarisation des filles l’une de nos priorités.

Niger

AMADOU Harouna Mahamadou

Harouna Mahamadou AMADOU est titulaire d’un Master en Environnement. Amadou occupe le poste de Responsable de Projets à l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE-Niger) où il participe à la sensibilisation des jeunes sur toutes les questions liées à la protection de l’environnement et au développement durable. Très actif dans les associations pour les jeunes, il est aussi membre fondateur du Réseau des Jeunes sur les questions de Population et Développement (REJPOD).

Abdoul Moumouni Nouhou

Abdoul Moumouni NOUHOU est Démographe et Ingénieur des travaux statistiques. Après un séjour à l'Institut National de la Statistique (Niger), il a rejoint le Programme Alimentaire Mondial où il a contribué entre 2009 et 2013 au suivi/évaluation des programmes (Santé/nutrition, Développement rural, Alimentation scolaire, Cash and vouchers). Actuellement doctorant à l'Université de Genève, il participe activement à des travaux innovants sur les enjeux démographiques en Afrique de l'Ouest (Niger, Mali, Burkina Faso). Ses travaux de recherche portent principalement sur les liens entre l'autonomisation de la femme et le projet de fécondité, le recours à la contraception inclus. M. Nouhou croit fermement au potentiel de la femme pour le bien-être des familles et à la nécessité pour les pays africains de libérer ce potentiel pour accélérer leur développement économique et social.

DJIBO WAZIRI Mariama

Mariama DJIBO WAZIRI est titulaire d'un Diplôme d'Etudes Supérieures Spécialisées en Aménagement et Gestion des Ressources Naturelles de l'université d'Abomey-Calavi. Elle a travaillé dans de nombreuses institutions traitant des questions environnementales dont l’African Wildlife Foundation (AWF) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR). Présentement, elle travaille au Projet d'Action Communautaire pour la Résilience Climatique (PACRC) en qualité d’Assistante chargée du genre.

HOUNON Hedwige

Hedwige HOUNON est titulaire d’un Master 2 en gestion de projet et d’une maîtrise en communication. Elle travaille depuis plus de 20 ans dans les ONGs. Elle possède de solides expériences en planning familial, communication pour le développement et formation des adultes. Elle est passionnée par le travail avec les jeunes. Depuis plusieurs années, elle travaille bénévolement au sein d’une ONG locale pour aider les jeunes à la recherche d’un premier emploi. Actuellement, elle travaille à l’UNFPA du Niger comme consultante pour le « Programme Adolescentes - Le Savoir pour le Dignité – Burkintarey Bayrey-Illimin Zaman Dunia ». L’objectif général est de contribuer à un changement social au sein des communautés en vue d’un abandon du mariage et des grossesses précoces et d’une meilleure prise en compte des droits des adolescentes au Niger

IBRAHIM Innocent Raphael

Innocent Raphael IBRAHIM est actif dans les structures de jeunesse. Ibrahim est responsable du scoutisme universitaire, président du réseau des jeunes ambassadeurs pour la Santé de la Reproduction/Planification Familiale-Niger et superviseur en SSRAJ dans le projet Leadership Universitaire pour le Changement de Comportement. Il est étudiant en sociologie à l’université de Niamey, détenteur d’une licence en communication-marketing et en instance de soutenance d’un master  Gestion des Ressources Humaines.

MOUSSA HASSAN Ousseini

Ousseini MOUSSA HASSAN est Directeur des Programmes à Jeunes Volontaires pour l’Environnement. Il est un jeune environnementaliste qui a choisi le volontariat pour aider sa communauté dans le développement durable. C’est pourquoi ses actions consistent à soutenir les femmes afin de changer leur méthode de cuisson pour réduire le problème de la désertification. Il aide également les jeunes à devenir responsables de leur environnement dès leur bas âge.

Sénégal

DIAKHITE Baba Toumany

Baba Toumany DIAKHITE est juriste. Diakhite a un master en droits de l’homme et est ingénieur en management de développement local. Il a travaillé pendant 10 ans dans le secteur de l’environnement. Il est Président de l’Association Jeunesse Action Développement et Solidarité (AJADS), qui compte plus de 1000 jeunes et intervient dans la santé de la reproduction, la planification familiale et la lutte contre la pauvreté. A Green Sénégal, il est juriste en charge de la sensibilisation des populations sur les impacts du changement climatique et l’autonomisation des femmes.

DIEDHIOU Famara

Famara DIEDHIOU est Ingénieur en Aménagement du Territoire, Environnement et Gestion Urbaine. Il s’est spécialisé en agriculture durable en travaillant notamment avec des femmes rurales de l’Afrique de l’Ouest et leurs organisations depuis près de 10 ans. Famara est très optimiste pour des solutions africaines aux problèmes africains, tout en restant ouvert aux idées extérieures. Actuellement, il est Chargé de programmes à Fahamu Africa.

FAYE Mame Yauto

Mame Yauto FAYE est Directrice  Générale  de Business Selftrust Consulting Group (BSCG). Elle est Enseignante Chercheuse depuis 2004. Elle dispense des séminaires en Management Stratégique, Marketing, Strategic Entrepreneurship & Sustainability et Leadership. Auteure de nombreux travaux de recherche, elle a participé à plusieurs programmes sur, en particulier, les femmes et la microfinance, l’entrepreneuriat féminin, le développement durable, ethics research, social issues in management, l’approche genre dans les politiques de réduction de la pauvreté, etc.

WADE Malick

Malick WADE est assistant de Programme à l’Association des Femmes de  l’Afrique de l’Ouest. Rural de cœur, Wadé est Ingénieur des Travaux de la Planification, spécialiste en Gestion Cycle de Projet et en Agriculture Familiale à l’Université de Liège en Belgique. Leader confirmé dans l’agriculture et militant en faveur de l’autonomisation des femmes, Mr Wade a été lauréat de nombreuses bourses de recherche agricole. Il a également  réalisé de nombreuses publications en rapport avec le genre. 

Tchad

BEYAMRA CHARLES

BEYAMRA Charles est Ingénieur Agronome, diplômé de l’Université du Mali en décembre 2000. Beyamra a exercé dans plusieurs ONG nationales et internationales, mais aussi dans le système des Nations Unies « UNICEF ». Durant ses expériences, il a travaillé dans plusieurs domaines à savoir : le développement organisationnel et institutionnel ; la gestion des ressources naturelles, le développement des filières et sécurité alimentaire, et enfin la communication pour le développement. Il est actuellement Expert Structuration et Professionnalisation des EF et OP à CARITAS SUISSE au Tchad.

BOUTNA ANDRÉ

André BOUTNA a suivi de nombreuses formations en management et en suivi-évaluation. Il occupe actuellement le poste de responsable de suivi-évaluation dans deux projets financés par le Programme d’Appui au Développement Rural dans le Guéra/Projet d’Amélioration de la Résilience des Systèmes Agricoles au Tchad (FIDA - PADER-G/PARSAT). Il cumule 14 ans d’expérience professionnelle dont 9 dans le développement rural, avec 6 années d’expertise continue dans le suivi-évaluation et 3 en matière de planification locale et d’appui aux organisations de base.

LARNOUDJI GILBERTINE

Gilbertine LARNOUDJI est Infirmière et technicienne supérieure en santé publique, avec une spécialité en nutrition humaine. Elle occupe actuellement le poste de Nutritionniste au Centre National de Nutrition et de Technologie Alimentaire/Ministère de la Santé Publique (MSP) du Tchad. Formatrice en Nutrition, elle a réalisé des études en lien avec la nutrition et le Financement Basé sur les Résultats au Tchad. Elle a une expérience dans le domaine humanitaire notamment avec Médecin Sans Frontière / France (MSF/F et Johanniter International où elle a exercé en qualité d’infirmière dans des camps de réfugiés. Militante dans diverses associations, Larnoudji aime les débats, le sport et la rigueur dans le travail.

MOULNANG OSSOUMAL

Ossoumal MOULNANG est Spécialiste en protection de l’enfance à UNICEF /Tchad. Moulnang est titulaire d’un Master en Droits de l’Homme et Action Humanitaire et travaille pour la promotion des droits des enfants avec la ferme conviction que la réalisation des droits des jeunes filles et des jeunes garçons est essentielle pour bâtir une nation meilleure.

OUAIMANE NOEL

Noel OUAIMANE est Président National du Mouvement d’Action des Jeunes  (MAJ) de l’ASTBEF, point focal IPPF/AR jeunes au Tchad, formateur en santé reproductive des Adolescents et Jeunes et ambassadeur de l’UNFPA en SRAJ. Il est titulaire d’une Licence en Sciences de l’Education à l’université de Ndjamena.
 

KITIO ERIC NDAPU

Eric Ndapu KITIO est un jeune Camerounais talentueux et dynamique vivant à Ndjamena. Il est passionné par l'innovation. Ayant une expérience professionnelle internationale dans au moins trois pays de l’Afrique sub-saharienne, Kitio est licencié en Biologie Environnementale. Il est l’actuel Directeur Pays de l'Agence Humanitaire Africaine au Tchad (AHA Tchad). En outre, il est co-facilitateur du Cluster WaSH du Tchad en collaboration avec l’UNICEF et le Ministère de l’Hydraulique. Il est très intéressé par les initiatives de mobilisation, de résilience communautaire et d'adaptation aux changements de l'environnement et climat.

Les Participants du PLS 2015

BURKINA FASO | NIGER | mali | TCHAD

Burkina Faso

COMPAORE Mathurin

Agronome spécialisé en vulgarisation agricole, M. COMPAORE Mathurin travaille dans le domaine de la conception, planification et mise en œuvre et aussi évaluation des projets de développement/programmes de vulgarisation. Il a aussi une expertise avancée dans les Systèmes d’Informations Géographiques, les bases données et l’informatique. Avant de rejoindre LWR-Burkina, il a été avec le Ministère de l’agriculture du Burkina, la JICA et la SNV.

ILBOUDO Gueswendé Patrick Christian

ILBOUDO Patrick est titulaire d’un master en économie du développement, spécialisation économie de la santé du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Développement International (France). Il a récemment soumis sa thèse intitulée [Avortement au Burkina Faso : déterminants clés, coûts et conséquences] à évaluation à l’Université d’Oslo (Norvège). Ses intérêts de recherche portent sur le coût de la maladie, la pauvreté, la santé maternelle et de la reproduction, les évaluations économiques.

KONE Karim

M. KONE Karim est titulaire d’un DESS en Planification Régionale et Aménagement du Territoire ; d’un DESS en Conservation et Utilisation durable des Zones Humides ; et d’une Maîtrise en géographie, option rurale. 

Depuis 2013, il est Coordinateur du Pôle CESAO-PRB (Centre d’Etudes, d’Expérimentations Economiques et Sociales pour l’Afrique de l’Ouest- Pôle Régional Burkina),  organisation sous régionale active dans l’accompagnement des dynamiques de développement local.

YAMEOGO Sibiri François

YAMEOGO Sibiri François est Statisticien Economiste, et titulaire d’un Mastère en Sécurité Alimentaire. Il travaille sur les questions de gestion du risque agricole, la prise en compte du genre dans les programmes de développement du secteur agricole et les dépenses publiques en faveur de l’agriculture. Il est aussi membre de la cellule nationale d’analyse de la situation alimentaire au Burkina Faso à travers l’Analyse de l’Economie des Ménages et le Cadre Harmonisé.

YEMTIM Adolphe

YEMTIM Adolphe est titulaire d’une maitrise en Sociologie. Il est particulièrement intéressé à l’accès à la santé reproductive chez les femmes en situation de handicap. Actuellement il est en cours de soutenir un Master 2 International en innovation et développement en milieu rural. La formation allie recherche et action participative pour l’élaboration-diffusion des pratiques innovantes.

ZAMPALIGRE Nouhoun

Dr Nouhoun ZAMPALIGRE est titulaire d’un PhD en sciences agricoles de l’Université de Kassel en Allemagne obtenu en 2012. Depuis Octobre 2013 il est chercheur junior  à l’Institut de  l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA) du Burkina Faso. Ces activités de recherches portent essentiellement sur l’amélioration des moyens d’existences des eleveurs pasteurs au Sahel, la gestion durable des pâturages naturels et l’interaction entre l’élevage pastoral et les Forêts classées et parcs nationaux en Afrique de l’Ouest. 


Niger

ABDOU IDI Haoua

ABDOU IDI Haoua est Fondatrice et Coordinatrice de l’ONG Jeunesse Actions et Développement(JAAD) dont les objectifs sont : pour un développement socio-économique efficace – (1) La recherche d’une sécurité alimentaire dans un contexte de persistance des conditions climatiques défavorables ; (2) La gestion rationnelle des ressources naturelles et la pression démographique sur ces ressources accompagnée des pratiques et modes d’exploitation peu respectueux de l’environnement. Elle est Membre de l’ONG Centre Reines Daura, Responsable du Suivi Evaluation pour promouvoir le leadership féminin au Niger (CRD), Appui projet parrainage des filles en scolarité ; elle est chargée d’assurer la mise en œuvre efficace et  efficiente des activités de suivi-évaluation, de capitalisation de l’ONG et du projet.

ALZOUMA Kadri

ALZOUMA Kadri, 39 ans, est D.E.S en gynécologie obstétrique.

Il compte participer a cette programme de formation de PLS, enfin de renforcer ses capacités en gestion , planification et exécution des projets de développement du Sahel. Cela a travers la maitrise de la population galopante, l’éducation et l’émancipation des jeunes filles, l’autosuffisance alimentaire et faire face a l’épuisement des ressources naturelles.

BOUBÉ ABOU Amina

BOUBÉ ABOU Amina a 33 ans. Formatrice à l’ONG Lafia Matassa (Santé des Jeunes et des Adolescents), elle supervise les activités de Terrain dans le Cadre du programme Initiative Adolescente de l’UNFPA Niger au titre de la Région de Niamey.

 

DOBY Safoura Mahamane

Safoura Mahamane DOBY est coordinatrice d’une ONG basée au Niger, l’ONG Women We Can, œuvert en faveur des jeunes filles en faveur de l’éducation, mais aussi en faveur des femmes dans le domaine de la santé de reproduction et la promotion de l’agriculture durable, pour un Niger émergeant, garant d’un meilleur avenir.

HAMIDOU IDRISSA Balkissa

Journaliste de formation, Balkissa Hamidou a travaillé dans plusieurs domaines, notamment des medias (radio, presse en ligne), la sécurité alimentaire, a l’équité du genre en général et sur la participation politique de la femme, la scolarisation des jeunes filles et même sur les questions relatives à la protection des enfants. Actuellement, elle est consultante en communications (production, radio, télévision).

HLAIBI Jacques - Ahmed

Responsable régional de suivi-évaluation, M. HLAIBI Jacques est chargé des activités de suivi-évaluation en Afrique de l’Ouest. Il supporte le développement des outils, manuels, politiques et procédures relatifs au suivi-évaluation. Basé à Niamey, il apporte l’appui technique aux équipes de LWR et partenaires en suivi, évaluation et documentation des résultats des programmes de LWR au Mali, Burkina Faso et Niger.

ISSOUFOU Abdoulkader

Untitled.png

Après les premiers pas dans les ONG Internationales (CARE, Save the Children, Accion Contra el Hambre-ACH), ISSOUFOU Abdoulkader et ses collègues se sont retrouvés dans le système des Nations Unies avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM WFP). Pour lui, le développement ne se fera qu’avec la mobilisation des organisations locales.

KEMOU Adama

kelgue.jpg

Dr Adama Kemou, sortie de l’Université Libres de Bruxelles  avec un Master en Santé Publique, option Santé et Développement. Titulaire d’un Certificat d’Université en  Initiation à la Recherche sur les Systèmes de Santé et  d’un Certificat sur « la Conception de Projets de Développement,  elle est actuellement la Directrice de la Santé de la Mère et de l’Enfant au Ministère de la Santé Publique du Niger. Elle a exercé à différents niveaux de la pyramide sanitaire du Pays, a conduit le processus d’élaboration et de plaidoyer en faveur du plan d’action 2013-2020 pour la planification familiale au Niger.

LAWALI Mamane Nassourou

Mamane Nassourou LAWALI est Ingénieur Agronome au Cadre du Ministère de l’Agriculture du Niger. Il est en position d’études doctorales à la Faculté d’Agronomie de Niamey et au Centre Régional AGRHYMET, sur l’Adaptation de l’Agriculture face à la variabilité et au changement climatique.En plus il est Vacataire à l’Université Abdou Moumouni de Niamey et au CRA.

CÉSAIRE OUÉDRAOGO

Césaire Ouédraogo travaille depuis environs 5ans dans le domaine de la santé publique et la nutrition, plus précisément dans la recherche en nutrition à base communautaire. Césaire est médecin, actuellement affilié au Département de Nutrition de l’Université de Californie, Davis et coordonne la mise en œuvre du projet de nutrition maternel à Zinder au Niger (Projet NiMaNu).


Mali

DOUCOURÉ Abdourahmane

M. DOUCOURÉ Abdourahmane est malien venant du sud du Mali, à savoir Kayes la première région. 

Le monde  est confronté à plusieurs défis, notamment celui de l’éducation de la petite fille et son maintien à l’école, celui de la santé, de la sécurité. Ensemble pour relever les  défis du siècle, il s’y engage.

DOUMBO Sadou

Chargé de Programme Population & Développement à l’UNFPA, M. DOUMBO Sadou a d’abord travaillé au Ministère en charge de la Promotion de la Femme puis celui en charge de la planification du développement. Il est actuellement impliqué dans des réflexions stratégiques pour le Sahel (Résilience, Projet Dividende démographique et autonomisation des femmes au Sahel…). Il a également une expérience dans le domaine de l’enseignement.

FOFANA Nene

Nene Fofana a huit ans d’expérience dans la santé mondiale, dont cinq sont dans la santé sexuelle et reproductive. Elle est actuellement basée au Mali et est employée comme conseillère technique avec Population Services International (PSI). Dans ce rôle, elle dirige le développement de la stratégie et la mise en œuvre de plusieurs projets de la santé reproductive et de la planification familiale. Nene a un MPH de l’Université George Washington, et parle couramment le français et l’anglais.

SANGARE Sheick Khalil

Sheick Khalil SANGARE a un PhD en Sciences de l’Environnemental, Agronomique et Ingénierie Biologique de l’Université Catholique de Louvain (Belgique). Il est actuellement, Expert en Gestion des Ressources Naturelles chargé des questions environnentales dans la zone CILSS/CEDEAO. Il travaille dans les domaines de la gestion durable des terres, l’agriculture durable, la protection de l’environnement, le changement climatique et le renforcement des capacités. 

TOURE Youssouf

M. Youssouf TOURE est analyste financier travaillant sur des projets de développement agricole en milieu rural, à la BOAD. A ce titre, il s’occupe de la problématique de l’autosuffisance et de la sécurité alimentaire des communautés vulnérables vivant essentiellement de l’agriculture de subsistance sur de petites exploitations agricoles, de l’élevage et de la pêche en Afrique de l’Ouest  particulièrement dans le Sahel. 

YATTARA Maïmounatou Altini

Madame Berthé Maïmounatou Altini YATTARA est ingénieur de l’Agriculture. Née en 1970 à Gao au Mali, elle travaille à l’IPR/IFRA de Katibougou entant que chargée de cours et participe à l’encadrement des stages des étudiants. Mariée et mère de 4 enfants, elle est une femme battante, enthousiaste organisée et endurante. Elle aime la lecture et les recherches, et elle n’aime pas la lenteur dans le travail.


Tchad

ARMI Jonas

Né le 23 juin 1975 à Pala (Tchad), ARMI Jonas est Enseignant-Chercheur à l’Université Adam Barka d’Abéché et Chef de Service Administratif et de la Scolarité de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines. Il prépare une thèse de Doctorat Ph.D à l’Université de Maroua (Cameroun). Ses travaux de recherche portent sur le foncier rural au Tchad avec ses implications en termes de gestion des ressources naturelles, de conflits, de genre et de développement durable. Il est marié et père de deux enfants.

DEMBETE NDINGA Ulrich Evelyne

Engagée dans la lute contre les Violences Basées sur le Genre, Madame DEMBETE N.U. EVELYNE, Sociologue de formation, travailla dans la protection des femmes dans les Camps de réfugiés au Tchad.  Convaincue des problèmes de population, Mme DEMBETE est devenue consultante à l’UNICEF, et s’investie dans des actions en faveur de la Santé, la Nutrition,  la Planification Familiale  et la  Scolarisation.

KELGUE Salomon

M. KELGUE Salomon est Assistant à l’Université de Moundou au Tchad. Il est actuellement doctorant en Géographie à l’Université Abdou Moumouni de Niamey/Niger et mène des travaux de recherches sur les systèmes locaux de production des cultures des zones humides.

Il est par ailleurs membre fondateur et président de l’Union des Groupements Maraichers et Arboriculteurs de la Tandjilé Ouest (UGMATO) où il mène des actions de développement en faveur de la jeunesse et du monde rural.

NELOUM LINE Livorce

Professionnelle de l’éducation, Livorce NELOUM LINE est habituée à travailler dans des milieux multiculturels. Sa stratégie de travail s’articule autour des fonctions fondamentales de mobilisation des acteurs à savoir : la concertation, la facilitation, l’information, la communication, le plaidoyer, la diffusion et la capitalisation des expériences. Je suis tolérante doublée d’une capacité d’adaptation, d’organisation, de disponibilité et d’intégrité.

TATAMNGAR Malengar

Malengar Tatamngar, 35 ans, est Diplôme d’Etudes Universitaires en Sciences Infirmières de l’Université Catholique d’Afrique Centrale de Yaoudé, et Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Santé de la Reproduction de l’Institut de Santé Publique de Niamey. Il est actuellement Logisticien à la Direction de la Santé de la Reproduction et de la Vaccination et aussi Formateur des prestataires en Planification Familiale. En plus, il est membre du Groupe Sécurisation des Produits de la Santé de la Reproduction, intervenant en matière de la Santé de la Reproduction dans l’Association des Femmes pour le Développement et Culture de la Paix au Tchad.